(Africa Diligence) D’après « Maghreb-Intelligence » plus de 1200 hommes d’affaires tunisiens auraient ou seraient sur le point de déplacer leurs investissements vers le Maroc.  Accusés d’avoir bénéficié des largesses du régime de Zine El Abidine Ben Ali, ces businessmen se plaignent d’être harcelés par les nouveaux maîtres de Tunis.

C’est une véritable hécatombe pour l’économie tunisienne : plus de 1200 hommes d’affaires tunisiens auraient déjà où seraient sur le point de déplacer leurs investissements vers le Maroc.

C’est ce qu’a révélé à « Maghreb-Intelligence » un haut cadre de la Banque Centrale de Tunisie sous couvert d’anonymat. D’après cette source, plusieurs industriels du pays auraient des contacts très avancés du côté de Casablanca et de Tanger.

Une trentaine d’entre eux auraient déjà acquis des terrains et déposés des demandes d’autorisation auprès des autorités marocaine compétentes.

Ces derniers mois, des hommes d’affaires tunisiens se seraient plaints du harcèlement dont ils sont l’objet de la part des politiciens qui les accusent d’avoir bénéficié des largesses du régime de Zine El Abidine Ben Ali.

Les choses ont même empiré pour plusieurs d’entre eux qui se trouvent empêchés de quitter le territoire sans qu’aucune procédure judiciaire ne soit pour autant engagée encontre eux.

Aujourd’hui, la Banque centrale tunisienne estime à plus de 500 millions d’euros les transferts d’argent vers le Maroc effectués par les investisseurs tunisiens, ce qui complique un peu plus la situation économique du pays.

(Avec MI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici