Révolution annoncée sur le marché du médicament au Sénégal

Révolution annoncée sur le marché du médicament au Sénégal

[Africa Diligence] En 2019, le marché sénégalais du médicament représentait 229 millions d’euros, environ 150 milliards de francs CFA en 2019, d’après les sources officielles. Des chiffres confirmés par les analystes en intelligence économique et business intelligence de Knowdys Consulting Group (KCG).

‘’Le marché sénégalais du médicament s’élevait, en 2019, à 229 millions d’euros, soit 150 milliards de francs CFA dont 20% pour le public, et 80 pour le privé’’, a déclaré le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alassane Mbengue. C’était à l’occasion d’un atelier consacré au projet de relance de l’industrie pharmaceutique, une initiative du Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent, début novembre 2020.

Alassane Mbengue rappelle que le Sénégal importe plus de 90% de ses médicaments. Selon lui, cette dépendance vis-à-vis de l’étranger a été difficilement ressentie par le secteur pharmaceutique depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19.

‘’Notre dépendance vis-à-vis de l’extérieur, dans le domaine de la pharmacie et des médicaments, nous a été rappelée de manière brutale par la pandémie de Covid-19, avec les mesures de restriction prises par les pays exportateurs de médicaments vers le Sénégal’’, a-t-il souligné.

Selon lui, c’est pour cette raison que le président de la République a demandé au gouvernement d’inverser cette tendance. ‘’C’est énorme, et cette somme pèse lourdement sur la balance commerciale du pays. Il nous faut une industrie pharmaceutique locale’’, a dit Alassane Mbengue, une analyse partagée et confortée par les experts de KCG, leader du conseil en intelligence économique, due diligence et affaires publiques sur les marchés africains.

La Rédaction (avec Knowdys Database et AT/ASG)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.