[Africa Diligence] Il suffit dorénavant d’un jour pour créer une entreprise au Burundi, contre 32 jours minimum il y a 24 mois. L’annonce a été faite récemment par le 2ème vice-Président burundais, Gervais Rufyikiri, lors d’une rencontre à Kayanza dans le nord du pays. Un record en Afrique.

Selon Gervais Rufyikiri, « c’est un enregistrement record de plus de 1000 entreprises agréées depuis que le Burundi a initié une politique d’amélioration du climat des affaires, ce qui l’a porté à la septième position des pays réformateurs dans le monde».  Jusqu’en 2010, la création d’entreprise se faisait en 32 jours minimum après avoir parcouru 11 procédures.

Pour Bujumbura, ce type de réformes absolument révolutionnaires pour le Burundi encouragent l’esprit d’entreprise et permettent progressivement de  sortir l’économie burundaise de  l’informel vers des activités plus formelles.

Trois principaux axes de progrès

 – On crée rapidement et facilement son entreprise grâce à la mise en place d’un guichet unique ;

– On obtient facilement un permis de bâtir ;

 – On est raccordé rapidement au réseau électrique.

La Société financière internationale du groupe de la Banque mondiale (IFC), observe  que les réformes entreprises par le gouvernement du président Nkurunziza en vue d’améliorer le climat des affaires et favoriser la relance de la croissance économique, commencent à produire quelques fruits.

Le Burundi est, parmi les 46 économies d’Afrique Sub-Saharienne, l’une de celles qui ont réalisé le plus de réformes ces dernières années.

(DAM avec GN)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici