Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Knowdys lance son Pack Pro PME-PMI en Afrique de l’Ouest et du Centre KCG : une business unit pour la conquête de financements internationaux

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

500 investisseurs et partenaires aux côtés de la Guinée

500 investisseurs et partenaires aux côtés de la Guinée

(Africa Diligence) Le président guinéen a donné le coup d’envoi  de la conférence des investisseurs et partenaires au développement de la Guinée, le 24 novembre 2013, à  Abu Dhabi. Alpha Condé est accompagné des patrons des plus grandes entreprises présentes dans son pays. Objectif: rassurer les 500 investisseurs et partenaires présents. 

« L’émergence de la Guinée passe par la transformation en profondeur de l’économie guinéenne d’ici 2035, avec des programmes nationaux et sous régionaux structurants. Au-delà des mines, la Guinée est un pays d’opportunités agricoles et industrielles dont le développement passe par la réalisation d’infrastructures énergétiques, routières et de télécommunications, dans un cadre assaini de bonne gouvernance économique et politique, a dit Alpha Condé. »

Organisée par le gouvernement guinéen en partenariat avec la banque africaine de développement, le PNUD, la Banque mondiale, l’Union européenne et la chambre d’Abu Dhabi, cette conférence qui durera deux jours a enregistré plus de cinq cent personnes. Les patrons des plus grandes compagnies et sociétés présentes Guinée sont présents pour rassurer les potentiels investisseurs.

Le ministre des affaires étrangères des Emirats Arabes Unis  Sheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahan campe le contexte : « Il y a maintenant un vol direct avec la Guinée,  et le fonds d’investissements d’Abu Dhabi a une enveloppe de 90 millions de dollars prévus pour la Guinée. »

Kadiré désire Ouedrago, président de la commission économique de la Cedeao a félicité Alpha Condé et tous les partis politiques pour l’organisation des élections législatives. La croissance économique en Guinée va s’accélérer, prédit Ouedrago.Et les perspectives économiques dans la sous-région sont bonne avec une prévsion de 7 pour cent de croissance dans la CEDEAO l’année prochaine.

Makhtar Diop, vice-président pour la région Afrique de la banque mondiale a été le meilleur avocat de la Guinée. Pour lui, le slogan « Guinée is back » doit être placé dans le cadre de la responsabilité partagée. Nous avons l’obligation de prendre l’engagement ici et maintenant  de payer les 310 millions pour financer l’économie.

Plusieurs centaines de millions de dollars annoncés

Les représentants des bailleurs de fonds se sont succédé à la tribune pour saluer la gouvernance économique actuelle et les montants qu’ils vont allouer.

Mohamed Aly, PDG de la banque islamique du développement  prévoit 320 millions de dollars pour les trois années à venir  pour la Guinée.

Saoud Bassam, du fonds saoudien du développement, a rappelé que son institution a financé 1 ,5 milliards de rials financés en Guinée depuis 30 ans. Le fonds promet 100 millions de dollars pour financer le développement dans les trois années. En outre, le Royaume d’Arabie Saoudite promet une aide de 30 millions de dollars. Déjà, les saoudiens ont payé 2,7 millions de dollars pour la tenue du sommet de l’organisation de la conférence islamique(OCI) à Conakry au mois de décembre, a rappelé  Saoud.

Zondo Thomas Sakala, représentant du président de la BAD, a salué les efforts depuis trois ans pour améliorer le climat politique et l’environnement économique. Son institution a financé le projet énergétique intégré entre la Guinée, le Libéria et la côte d’ivoire.

Puis, c’était le tour de Harry Snoek de la division Afrique du FMI  de témoigner de la gouvernance économique actuelle en Guinée: « les comptes fiscaux de 2013 étaient bien tenus malgré que c’était une année électorale. Nous ne voyons pas cela souvent dans beaucoup de pays en Afrique », a salué le haut fonctionnaire.

(Avec Amadou Tham Camara à Abu Dhabi)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire