Le CEO de KCG promu Chevalier de l’Ordre National de la Valeur Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique « afriques, Panafrique » : l’immense traité de géopolitique africaine

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Afrique de l’Ouest : la croissance devrait s’accélérer en 2013

[Africa Diligence] En 2013, la croissance économique devrait s’accélérer pour atteindre 6,5% au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). C’est la substance du communiqué final de la 4ème réunion ordinaire du Comité de politique monétaire tenue avec le directeur des études de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Cette croissance sera soutenue par les efforts déployés par les Etats membres en vue d’accroître les investissements dans les secteurs prioritaires, notamment l’agriculture et les infrastructures de base, a-t-il souligné.

En effet, en examinant les perspectives de croissance économique de l’Union, le Comité a estimé que les performances en matière de croissance seraient meilleures que prévu. Les dernières estimations tablent sur une progression du Produit Intérieur Brut (PIB) de l’Union de 5,8% en 2012, soit une révision à la hausse de 0,5 point comparativement aux prévisions faites trois mois auparavant.

Les conditions sont demeurées globalement favorables avec des taux d’intérêt sur le marché monétaire qui continuent de se détendre, selon le directeur des études de la BCEAO.

Sur la base de ses analyses, le Comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangés les taux directeurs à leurs niveaux minimum.

Ainsi, le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidités est à 3% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal reste à 4%.

Le Comité a en outre décidé de maintenir inchangé le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques à son niveau de 5% en vigueur depuis le 16 mars 2012.

Selon le Gouverneur de la BCEAO, Thiémoko Meyliet Koné, président du Comité de politique monétaire, les membres du comité ont exhorté les Etats membres à accélérer la mise en œuvre des actions identifiées aux niveaux régional et national, afin de soutenir la production agricole et de contribuer à la détente des prix des produits alimentaires.

Les membres du Comité sont convenus de maintenir une vigilance dans le suivi de l’évolution des prix afin de prendre, si nécessaire, les mesures appropriées.

Le Comité tenait sa 4ème réunion ordinaire de l’année avec au menu de la rencontre l’examen de la situation économique et financière de l’UEMOA à la « lumière de l’évolution récente de la conjoncture internationale ». La session a permis également d’analyser les facteurs de risque pouvant peser sur la stabilité des prix et sur les perspectives de croissance économique dans l’Union.

APS

 

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire