Après l’hôtellerie (Seme New Beach Hotel de Limbé), l’eau minérale (Semme Mineral Water) et le génie climatique (Climacam), Seme Noungon ajoute une autre corde à son arc. Le Serial Entrepreneur camerounais s’apprête à lancer Altylis Seme Telecom, une entreprise de téléphonie low cost. Coût de l’investissement : près de 5 milliards de F CFA.

500 000 internautes camerounais

Les premiers appels via Seme Telecom – en cours de mise en place avec l’appui d’un opérateur hexagonal – sont prévus pour le mois de novembre, assure-t-on dans l’entourage du promoteur. L’entreprise, qui bénéficie du financement d’Afriland First Bank, cible dans un premier temps les 500 000 internautes camerounais réguliers qui, moyennant un forfait mensuel, pourront passer des « appels illimités ».

Taux de pénétration mobile : 49%

Au Cameroun, le taux de pénétration mobile est actuellement de seulement 49%. Le vietnamien Viettel, troisième opérateur arrivé dans le pays, avait obtenu une licence 2G et 3G fin 2012. D’après une étude de Pyramid Research, l’introduction de services de données 3G intégrées pourrait attirer plus de six millions de nouveaux abonnés au Cameroun d’ici à 2017 sur un marché que se partagent encore Orange et MTN.

(Avec J.A)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici