Formation Intelligence Economique et Due Diligence L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Dépense publique en Afrique : les mesures chocs de Guy Gweth sur Africa News

Dépense publique en Afrique : les mesures chocs de Guy Gweth sur Africa News

[Africa Diligence] Invité à l’émission « The Morning Call » du 01.02.2017, sur Africa News, le fondateur de Knowdys a qualifié le discours sur la baisse des dépenses publiques en Afrique de « serpent de mer » avant de prescrire des mesures chocs pour enrayer la saignée. Pour lui, les acteurs privés ont un rôle clé à y jouer.

« Les Etats d’Afrique du Centre et de l’Ouest, et tout particulièrement ceux qui ne vivent que par les matières premières, n’ont pas d’autre choix que d’arrêter la saignée des finances publiques » devant le yoyo des cours mondiaux, a d’emblée déclaré l’expert en intelligence économique. Avant d’ajouter qu’on ne peut pas demander au serpent de se mordre la queue. Parce que ceux qui sont chargés de faire respecter la rigueur budgétaire sont les premiers à profiter de sa non-application, a-t-il poursuivi, balayant d’un revers l’idée d’un contrôle parlementaire.

Pour cet enseignant de due diligence, à l’ESG Paris, si les Etats africains sont décidés à prendre des mesures fortes, à court terme, ils peuvent commencer par mener deux initiatives simples, rapides et fortes : (i) évaluer leur patrimoine immobilier et automobile et appliquer la fin des privilèges abusifs ; (ii) remplacer 3/5 de leurs déplacements à l’étranger par des vidéo-conférences. Mais qui osera ?

Toujours d’après Guy Gweth, si les Etats africains principalement dépendant des ressources naturelles veulent prendre des mesures fortes dans la durée, ils doivent impérativement intégrer des acteurs du secteur privé dans le dispositif de contrôle et d’évaluation, « des cost-killers qui gagnent de l’argent pour que l’Etat en perde le moins possible, sans pour autant affecter ses performances. » Une telle mesure obligerait radicalement à changer le logiciel de la dépense publique en Afrique.

Régulièrement interrogé par les investisseurs et les grands médias internationaux (RFI, Canal+, Forbes Afrique, France24, Financial Afrik, etc.), Guy Gweth est un expert reconnu pour la haute précision de ses analyses indépendantes, factuelles, et documentées pour ses nombreux retours d’expérience sur les marchés africains.

La Rédaction (avec Knowdys Database et Africa News)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire