(Africa Diligence) L’Afrique subsaharienne pourrait remplacer l’Inde et la Chine en qualité de locomotive de la croissance économique mondiale, a annoncé le 5 mai 2013 un rapport du Fonds monétaire international (FMI) présenté en Afrique du Sud.

Selon les experts du FMI, l’Afrique subsaharienne devrait connaître cette année une croissance de 5,6% et de 6,1% en 2014. Si les pronostics s’avèrent corrects, l’Afrique pourrait dépasser l’Asie et devenir numéro un en terme de croissance.

Cette année, 19 pays sur les 45 de la partie subsaharienne de l’Afrique devraient dépasser un taux de croissance de 6%, un nombre qui devrait passer à 23 l’an prochain, alors que seuls quatre pays devraient afficher une croissance inférieure à 3 %.

Selon les experts du FMI, la croissance fulgurante de l’Afrique s’explique par la flambée du prix des matières premières enregistrée depuis 2002. La découverte de nouveaux gisements de pétrole et de minerais devrait contribuer à la croissance africaine.

« La performance généralement forte s’appuie en grande partie sur la poursuite des investissements dans les infrastructures et la capacité de production, une consommation toujours robuste et l’activation de nouvelles capacités dans les secteurs extractifs », résume le FMI.

(Avec RIA)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici