Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Knowdys lance son Pack Pro PME-PMI en Afrique de l’Ouest et du Centre KCG : une business unit pour la conquête de financements internationaux

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Faire mieux pour attirer plus d’investisseurs

Faire mieux pour attirer plus d’investisseurs

(Africa Diligence) Le Sénégal se situe à l’avancée la plus occidentale du continent dans l’Océan Atlantique. Il est considéré comme le pays le plus industrialisé d’Afrique de l’ouest. D’après les experts en intelligence économique d’Africa Diligence, c’est un pays propice aux affaires pour les investisseurs.

Le Sénégal a longtemps connu des taux de croissance économique parmi les plus élevés de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Sa croissance (4.0 % en 2013) devrait se poursuivre en 2014 (estimation du FMI : 4.9 %). Elle sera poussée en particulier par une forte augmentation des investissements publics dans les transports. Le FMI prévoit un taux de croissance de 4.6 % pour cette année. Il reste cependant un PMA (Pays les Moins Avancés). Près de 50 % de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté en 2014.

En 2014, le secteur informel représente toujours plus de 60 % du PIB. L’inflation (+ 0.8 %) devrait demeurer modérée. Cela devrait se faire grâce à une campagne agricole satisfaisante.

En 2013, les importations représentaient près de la moitié du PIB (qui était de 15 milliards de dollars). Les principaux fournisseurs du pays sont la France (16 % des importations du pays), le Nigeria, l’Inde et la Chine.

Les principaux clients du Sénégal sont le Mali, la Suisse, l’Inde et la France. Les principaux produits exportés sont les carburants minéraux, le pétrole, les produits maritimes, les produits chimiques inorganiques, le sel, le soufre et les véhicules. Leader des exportations sénégalaises, les produits de la pêche bénéficient depuis deux ans d’une modernisation des équipements portuaires. Ils bénéficient également d’une industrie agro-alimentaire bien implantée.

Le déficit courant reste élevé (-5.4 % du PIB). Il est financé principalement par les dons et emprunts. Ceux-ci sont destinés au secteur public.  Mais les autorités s’efforcent d’améliorer la qualité de l’environnement des affaires, afin d’attirer davantage d’investissements étrangers.

(Knowdys Database, avec Banque mondiale, FMI et Coface)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire