Créé en 1917 par Bertie Forbes, le célèbre magazine de la Vème Avenue de New-York, spécialisé sur les informations économiques et le classement des fortunes, a lancé « Forbes Afrique »  le 24 juillet 2012 à Brazzaville. L’arrivée de cette nouvelle version traduit le dynamisme, l’attractivité et l’importance croissante de l’Afrique dans l’économie mondiale.

La cérémonie de lancement a été présidée par le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, en présence de ses homologues du Gabon, Ali Bongo Ondimba, et de Centrafrique, François Bozizé. Forbes Afrique sera diffusée dans 23 pays francophones d’Afrique et sur d’autres continents, dont la France, la Belgique, la Suisse le Canada, selon son rédacteur en chef Michel Lobé Ewané.

Plusieurs anciens premiers ministres français et belge, Dominique de Villepin, Jean-Pierre Raffarin et Guy Verhofstadt avaient été invités ainsi que l’ancien chef de cabinet du président américain Barack Obama, William Daley et de la star mondiale du football africain Samuel Eto’o. Le partenariat qui se consolide entre la Chine et l’Afrique a été au centre des interventions.

Le lancement de Forbes Afrique est « un signal majeur de l’ancrage du continent dans la mondialisation et de son importance grandissante sur la scène économique internationale », selon la direction de ce magazine, qui a souligné qu’il démontre le dynamisme de l’économie africaine, l’attractivité du continent, l’existence d’opportunités d’investissements considérables et surtout l’émergence de nouveaux acteurs économiques.

En s’installant en Afrique francophone, Forbes Afrique « se veut être un média d’influence qui se donne pour ambition de vulgariser les matériaux et les leviers économiques des systèmes économiques des pays africains, en fonctionnant comme une vitrine de l’Afrique qui gagne ».

MAP (avec AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici