[Africa Diligence] Le 19/12/2012, M. Guy Gweth, fondateur de Knowdys, a répondu à l’invitation, à Paris, de S.E.M. Mbella Mbella, ambassadeur du Cameroun en France, et de M. Michael Ndoping, DG de l’Office national du cacao et du café. Objectif : définir une stratégie d’intelligence économique pour booster la compétitivité du cacao et du café camerounais.

L’invitation faite au fondateur de Knowdys,  premier cabinet d’intelligence économique spécialisé sur l’Afrique subsaharienne, a eu lieu à l’ambassade du Cameroun à Paris dans le cadre du Programme de Découverte et de Valorisation des produits cacaoyers et caféiers du Cameroun, sous le haut patronage de M. Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre camerounais du Commerce.

A terme, la stratégie gouvernementale qui sera définie grâce à l’expertise de Knowdys permettra aux autorités camerounaises de se doter d’outils permettant de :

  1. Accélérer les certifications UTZ, Fair Trade/FLO et Rain Forest Alliance
  2. Anticiper l’introduction de nouvelles normes dans le secteur
  3. Détecter et contourner les risques de spéculation
  4. Conquérir de nouveaux marchés dans les pays émergents et matures

Le cabinet Knowdys est sollicité au moment où la perspective d’une pénurie de cacao de qualité inquiète les géants mondiaux du chocolat. Les raisons de cette inquiétude tiennent au vieillissement des plants de cacao en Afrique et au faible rendement qui en découle, alors que la demande est dopée par les grands pays émergents, Chine et Brésil notamment. D’après les analystes du cabinet d’experts, « la demande mondiale frôlera les 4 millions de tonnes de cacao à la fin 2012 pour atteindre 5 millions en 2020 ». Grâce à son cacao de qualité, le Cameroun présente de sérieux atouts pour en profiter.

 Awa DIALLO

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici