[Africa Diligence] DHL Express, leader mondial de la prestation de services express à l’international, a élargi son réseau de points de service DHL en Afrique subsaharienne, passant de 300 à plus de 1000 points, en quelques mois. Cette  expansion agressive sur le marché vise à renforcer la position de leader de l’entreprise en Afrique.

La société, spécialisée dans la logistique et les services express, est présente sur 52 marchés de l’Afrique subsaharienne. Elle vise à améliorer l’accès aux fonds et aux comptes clients, favorisant ainsi l’accessibilité des clients, et augmentant la connectivité entre les marchés africains et les quelques 220 pays du monde entier desservis par DHL.

« Dans notre récent Indice de connectivité mondiale (Global Connectedness Index) 2012, qui mesure l’état de la globalisation dans le monde, l’Afrique subsaharienne demeure la région la moins connectée de la planète », indique Charles Brewer, Directeur général de DHL Express pour l’Afrique subsaharienne. « Pourtant, cette région a enregistré la hausse la plus élevée entre 2010 et 2011, et peut se targuer de compter les cinq pays les mieux classés, à savoir le Mozambique, le Togo, le Ghana, la Guinée et la Zambie. Cela signifie qu’il subsiste une opportunité majeure pour améliorer la connectivité à l’échelle du continent, et l’accès aux services logistiques et aux marchés internationaux est une condition essentielle pour y parvenir ».

L’opérateur de logistique a également identifié un besoin accru de commodité pour les petites et moyennes entreprises (PME). Une étude récente de la société IHS, spécialisée dans l’information mondiale et les analyses, a démontré que l’accessibilité aux marchés internationaux constitue un moteur pour la réussite des petites entreprises. « Le secteur des PME s’accroît à un rythme incroyable, et cet investissement contribuera à connecter les PME africaines au reste du monde », précise Charles Brewer.

La décision d’augmenter les points d’accès pour les consommateurs s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de commerce de détail pluridimensionnelle, qui s’adresse aussi bien à la petite échoppe en Afrique du sud qu’à une société de télécommunications en Angola, ou encore à un bureau de poste à l’Île Maurice.

« L’Afrique est un marché complexe, mais nous avons démontré qu’avec un peu de créativité, il est possible d’y étendre sa présence et de contribuer à la croissance du continent », conclut Charles Brewer. « S’assurer que les Africains peuvent accéder aux marchés mondiaux, exporter leurs compétences et leurs marchandises, et transférer les informations, implique d’être en mesure de soutenir et de stimuler un rebond africain dans la durée. L’expansion de notre présence dans le secteur du détail ne constitue que la première étape ».

Distribué par l’Organisation de la Presse Africain pour Deutsche Post DHL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici