Formation Intelligence Economique et Due Diligence L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Intelligence économique en Afrique: la percée marocaine

Le témoignage du professeur Alaoui Mdaghiri, Président de l’Association Marocaine d’Intelligence Economique (AMIE), recueilli au Pôle Léonard de Vinci, Paris, par Guy Gweth, conseil en intelligence stratégique chez GwethMarshall Consulting.

Dans le contexte actuel de compétition économique féroce où l’information pertinente est vitale, l’intelligence économique est d’importance. Le dire n’est pas sacrifier à une mode passagère ou à un impératif conjoncturel. Il y a, en effet, plus d’une raison pour laquelle l’intelligence économique (IE) est au cœur de la vie économique des nations et des activités quotidienne des entreprises. Qu’il s’agisse d’explorer de nouveaux marchés, de mettre au point de nouveaux produits ou de nouvelles technologies, de connaître la concurrence ou de défendre les procédés et les innovations que l’on possède, elle représente un outil privilégié au service du développement économique et de la protection des intérêts nationaux.

La prise de conscience en cours dans notre pays de l’intérêt de cette démarche est en train de placer le Maroc parmi les nations à même de disposer de moyens appropriés en la matière et qui sont nécessaires pour sa croissance et son développement. De nombreuses initiatives sont effectivement en cours dont l’objectif est de créer des mécanismes et les instruments d’un véritable déploiement de l’IE dans certains secteurs. Cette prise de conscience, perceptible à tous niveaux, est en train de déclencher un phénomène d’appropriation de l’IE par différents acteurs publics et privés dont on aurait mauvaise grâce à souligner le caractère tardif ou précipité. L’essentiel est que tout le monde semble d’accord sur le fait que l’économie du savoir, l’information est au cœur de la décision et représente la clé d’accès royale à la création de valeur et à la performance. De la Primature aux divers départements techniques et aux entreprises publiques et privées, beaucoup se dotent de cellules et d’outils de veille. C’est bien, on se doit de le souligner. Il faut cependant attirer l’attention sur des questions cruciales dans la compréhension desquelles tout cela ne serait qu’agitation médiatique et effet de mode.

– En premier lieu, il est impératif de faire montre de cohérence et de précision dans les actions que l’on entend mener dans ce domaine et qu’il y ait une stratégie clairement annoncée en la matière. Il incombe aux pouvoirs publics d’en être les animateurs principaux;
– En second lieu, il faut que ces mêmes pouvoirs publics et les organisations professionnelles mènent des actions de sensibilisation bien ciblées pour contribuer à diffuser les techniques et les outils de l’IE, les savoir-faire qui y sont liés évoluant très rapidement;
– En troisième lieu, le lancement et le soutien de formations adaptées dans le domaine de L’IE, aussi bien dans le cadre des cursus universitaires traditionnels que sous forme de cycles spécialisés et de séminaires de formations continue pour les entreprises, est nécessaire. A cet égard, la création d’une école de guerre économique ne serait pas de trop. La multiplication des technologies de l’information aux fins d’intelligence économique est également un impératif premier.

La création de l’AMIE, organisation non gouvernementale, correspond au désir d’un certain nombre de personnalités des mondes académique, de l’administration et des affaires de contribuer à ce mouvement en prenant des initiatives à ces différents niveaux.

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

1 Commentaire

  1. […] Au Maroc, les participants à la rencontre internationale organisée sous le patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI ont insisté sur le nécessaire partenariat éducation -secteur privé- secteur public pour faire face aux défis de la mondialisation. Ils ont plaidé pour une dotation d’aide à la création de structures d’intelligence économique pérennes au sein des collectivités territoriales et des entreprises. Une formation de haut niveau en IE devrait bientôt voir le jour au Maroc sur le modèle du 3è cycle spécialisé de l’école de guerre économique de Paris. […]

Laisser un commentaire