Les États-Unis sont devenus le plus grand investisseur étranger au Mozambique entre janvier et septembre 2011, d’après le Centre de la promotion des investissements (CPI). Selon les statistiques du CPI, les États-Unis arrivent en tête en ce qui concerne les investissements étrangers directs (IED), suite à l’approbation d’un projet de 58,5 millions USD par la Biworld Cement Factory international.

La Chine et la Norvège ont été classées comme deuxième et troisième plus grands investisseurs étrangers dans l’ancienne colonie portugaise pour la même période.

La Chine a obtenu l’approbation de quatre projets d’investissement d’une valeur de 45,1 millions de dollars, selon le CPI.

La China-Mozambique Ciment & Mining development Company, avec un projet d’une valeur de 34,3 millions de dollars americains, est devenu le plus grand investisseur unique de la Chine.

Un projet d’investissement de 22,3 millions de dollars a été approuvé par le Norvège. Le projet de boisement de Sanga est en cours dans le district de Sanga dans la province de Niassa.

Les chiffres du CPI ont également montré que les investissements privés au cours des neuf premiers mois de l’année 2011 ont baissé de 83% par rapport à la même période de 2010.

Xinhua, avec AD

Dans le même ordre d’idées, lire: The CCA: une machine de guerre économique, par Guy Gweth

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici