[Africa Diligence] Une convention de coopération portant sur la formation des cadres des entreprises industrielles dans l’intelligence économique a récemment été signée à Alger par le Ministère de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’Investissement et l’Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP).

Paraphée par Mohamed Bacha, directeur général de la veille stratégique, des études économiques et des statistiques au ministère et le directeur général de l’ISGP, M’hamed Raked, cette convention prévoit la formation en master spécialisé en « intelligence économique et management stratégique » pour une vingtaine de cadres d’entreprises et d’institutions publiques du secteur industriel.

L’objectif n’est pas de dispenser une formation de plus mais surtout de répondre aux besoins réels des entreprises du secteur industriel pour améliorer leurs performances et leur compétitivité, a indiqué M. Bacha en marge de la cérémonie de signature.

L’intelligence économique est la maîtrise de la recherche, la collecte et le traitement de l’information utile pour l’utiliser ensuite dans l’innovation et la prise de décision au moment opportun, a-t-il expliqué.

Présent à la cérémonie, l’industriel algérien Isaad Rebrab a indiqué pour sa part que l’intelligence économique est le fait de savoir quels sont les faiblesses des autres entreprises pour pouvoir les concurrencer sur le marché.

« Nous avons beaucoup d’avantages par rapport à un grand nombre de pays développés pour être compétitifs sur les marchés extérieurs », a-t-il estimé.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici