Un très bel article de Rodrigo Mallea de La Nacion, Buenos Aires, repris dans le dossier « Brésil – Le réveil d’un géant » du Courrier international numéro 991, paru le 29 octobre 2009. Extraits :

« En cette ère de mondialisation, un pays possédant le potentiel de productivité du Brésil ne peut se permettre de rester sur une chaise à attendre qu’on le découvre. » Voilà ce qu’a répondu le Président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, à un auditeur de l’émission Café com o Presidente qui lui avait demandé s’il ne trouvait pas qu’il voyageait trop…

« La nouvelle présence du Brésil en Afrique à travers la diplomatie présidentielle n’est pas insignifiante (…) Lula a déjà foulé le sol de dix-neuf-pays africains. L’objectif ? ‘il ne s’agit pas d’altruisme mais de diminuer les résistance à l’affirmation du Brésil sur la scène internationale’, explique Daniel Castelan, chercheur en relations internationales. »

GG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici