Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

La Guinée veut booster les investissements miniers

La Guinée veut booster les investissements miniers

(Africa Diligence) S’exprimant lors de la conférence Mining Indaba, le nouveau ministre des Mines et de la Géologie de la République de Guinée, M. Kerfalla Yansané, a indiqué que l’objectif de la politique gouvernementale est d’accélérer le processus de négociations pour booster les projets miniers dans le pays.

« Je suis fermement engagé à trouver des solutions, lever les incertitudes et restaurer la confiance de nos partenaires et des parties prenantes, afin de s’assurer que les projets miniers avancent rapidement », a déclaré le ministre Yansané.

« L’industrie minière est la clé de la Guinée et de sa transformation. Cela va au-delà du développement des mines elles-mêmes. Car il s’agit aussi d’éducation et de formation, de chemins de fer, de routes, d’énergie, d’impact local et, surtout, d’emplois. Il nous reste encore un très long chemin à parcourir, et nul ne peut changer du jour au lendemain un pays. Le passage du combat contre la pauvreté à la croissance durable et à l’état de marché émergent requiert du temps. Mais je suis ici pour vous dire qu’aujourd’hui, la Guinée est prête à y arriver. Nous sommes déterminés à maximiser les ressources du pays pour améliorer la vie quotidienne de nos populations et en faire un moteur régional du développement en Afrique », a également déclaré le ministre Yansané lors de la conférence.

Au cours de cette édition 2014, la Guinée a attiré beaucoup d’attentions. En séance plénière, le ministre Yansané a souligné les progrès tangibles réalisés au cours des trois dernières années. Il a également présenté ce qu’il a appelé une nouvelle dynamique d’investissement en Guinée.

Le pays vient de s’imposer comme une des prochaines grandes destinations d’investissements miniers en Afrique. En novembre 2013, un accord massif de 5 milliards de dollars d’investissement a été signé avec les Emirats Arabes Unis, envoyant ainsi un signal fort à la communauté des affaires internationales que la Guinée s’est engagée dans une nouvelle phase de sa transformation.

La Guinée détient 2/3 des réserves mondiales de bauxite, et d’immenses gisements encore inexploités de minerai de fer de haute qualité (teneur en fer supérieure à 60%). Pour exploiter ce potentiel et attirer davantage d’investisseurs, la Guinée a obtenu le soutien des partenaires et des institutions internationales comme la Banque mondiale pour appuyer le développement des réseaux d’infrastructures partagées afin d’optimiser la réduction des coûts, les synergies et l’efficacité de l’activité minière.

Le ministre a également tenu une série de rencontres avec les investisseurs déjà présents en Guinée ou intéressés par l’important potentiel d’investissement du pays. M. Yansané appelle au renforcement d’un dialogue constructif entre les pouvoirs publics et le secteur privé afin d’avancer, d’agir et de générer au plus vite des profits mutuels pour les populations guinéennes et pour les actionnaires et investisseurs du secteur minier.

« Il ne fait aucun doute que la Guinée est maintenant sur la carte ! Grâce à la combinaison de ses énormes ressources inexploitées et des nouvelles priorités fixées par le Gouvernement, la Guinée peut devenir un acteur mondial dans l’industrie minière. Simandou est déjà l’un des plus grands projets intégrés au monde », a déclaré Alhassane Haidara, chargé d’investissement en chef à la Banque Africaine de Développement.

« Simandou sera l’un des plus grands projets au monde, ce qui entraîne le développement d’infrastructures connexes importantes. Il y a plusieurs autres projets de classe mondiale potentiels en Guinée que nous sommes impatients de soutenir », a déclaré Tom Butler, responsable mondial du secteur minier à la Société financière internationale (SFI) du Groupe Banque Mondiale.

« En tant qu’investisseur à long terme en Guinée, AMC félicite la nomination de M. Yansané en tant que nouveau ministre des Mines. Nous sommes confiants que la Guinée peut maintenant aller de l’avant, dans un environnement ouvert et stable qui encouragera de nouveaux investissements. J’ai hâte de travailler avec le ministre afin de résoudre les questions en suspens et de finaliser un accord avec AMC pour un milliard de dollars d’investissement », a déclaré Bob Adam, Directeur général de l’Alliance Mining Commodities Limited (AMC), à Indaba.

(Avec GuineePlus)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire