Le CEO de KCG promu Chevalier de l’Ordre National de la Valeur Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique « afriques, Panafrique » : l’immense traité de géopolitique africaine

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

La petite révolution africaine des grands groupes français

Le 16 décembre 2009, j’ai donné une conférence sur « les relations entre Etats et industriels en Afrique » au profit d’EDF R&D et de l’IRIS, au siège de la Fondation Dosne-Thiers/Institut de France, à Paris, pour soixante chercheurs en R&D. Une nouvelle donne stratégique.

Par Guy Gweth

Après Areva, Bolloré, L’Oréal et Total, c’est au tour d’EDF R&D d’être touché par la petite révolution en cours dans les grands groupes français : intégrer les experts indépendants africains dans leurs réflexions stratégiques, voire tactiques, et plus seulement dans l’opérationnel.

Le 16 décembre 2009, Electricité de France (EDF R&D) a tenu, en partenariat avec l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), un important séminaire sur les formes d’appropriations des ressources rares réunissant plusieurs experts internationaux[1] dont un Africain*, des discutants et invités[2] de haut niveau au profit du « leader européen des énergies de demain« .

Objectif : « Identifier les différents acteurs qui possèdent ou qui se sont appropriés plus ou moins légalement certaines productions : Etats, consortia, mafias, etc. Les acteurs ont des stratégies divergentes en fonction de leur organisation. Plusieurs éléments sont entremêlés : les intérêts sécuritaires et géopolitiques des États, les stratégies d’expansion des grands groupes industriels, l’intervention éventuelle d’acteurs extra régionaux… »

D’après Isabelle Bocquillon[3] qui a recueilli les notes d’évaluation, notre communication a été « très appréciée », d’autant qu’au delà de la pensée unique des salons parisiens et des analyses aériennes chères à certains « spécialistes » européens de l’Afrique, il s’agissait de remonter presque crument les données du terrain – au risque d’agacer- pour mettre les chercheurs d’EDF R&D face aux vraies contraintes de la rareté dans ce que les Américains appellent « Failed States ».

 


[1] Francis Perrin, Directeur de la rédaction, Pétrole et Gaz Arabes du Centre arabe d’études pétrolières (Paris) et Professeur associé en économie à l’université de Grenoble

Didier Julienne, Expert des ressources naturelles

Philippe Hugon, Directeur de recherches à l’IRIS et expert sur l’Afrique, le développement et l’économie politique internationale

Pascal Boniface, Directeur de l’IRIS

Jean-Marie Bourdaire, Ingénieur et économiste, Membre du conseil de l’Observatoire de l’énergie du ministère des Finances et de l’industrie, Conseiller du président de la compagnie pétrolière américaine Cheniere Energy

Guy Gweth*, Analyste et consultant international en intelligence économique, spécialiste de l’Afrique subsaharienne, GwethMarshall Consulting

Hervé Marchenaud, Directeur de la branche Asie-Pacifique du groupe EDF

Jean-Marie Martin-Amouroux, Économiste et expert international de l’énergie, ancien directeur de recherche au CNRS à l’Université de Grenoble

Barah Mikail, Chercheur à l’IRIS et expert sur le Moyen-Orient et la Géopolitique de l’eau.

[2] Maurice Allègre, Géologue, Consultant international sur les questions énergétiques

Philippe Chalmin, Économiste, Expert international sur les raretés

Thierry Coville, Chercheur associé à l’IRIS, spécialiste de l’Iran et enseignant-chercheur à Negocia

Etienne Hamman, Directeur Sécurité de Total

Hervé Marchenaud, Directeur de la branche Asie-Pacifique du groupe EDF

Sylvie Matelly, Directrice de recherches à l’IRIS et experte Économie et Défense

Gilles Rotillon, Directeur du Master « Economie du Développement Durable de l’Environnement et de l’Energie » de Paris X, membre du Conseil d’orientation de l’Institut Français de l’Environnement (IFEN)

Mathias Strobel, Dessous des Cartes

Alexandre Taithe, Chargé de recherche, Fondation Recherche Stratégique

[3] Isabelle Bocquillon est responsable du projet Géopolitique chez EDF R&D

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire