Le CEO de KCG promu Chevalier de l’Ordre National de la Valeur Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique « afriques, Panafrique » : l’immense traité de géopolitique africaine

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

La Suisse sécouée par une affaire d’espionnage économique

D’après une annonce forcée du Ministère public de la Confédération helvétique, le 26 septembre 2012, les Services de Renseignement suisses sont ébranlés par une affaire d’espionnage économique impliquant un de ses agents et qui est susceptible de mettre en danger la sécurité nationale.

Un collaborateur des Services de Renseignement de la Confédération soupçonné de vol de données avait l’intention de vendre des informations à l’étranger, a annoncé jeudi le Ministère public de la Confédération (MPC). Il s’agit d’une grave affaire d’espionnage économique, selon le procureur Carlo Bulletti.

Le parquet fédéral a en outre ouvert une enquête pour pratique d’un service de renseignements politiques et violation du secret de fonction, a précisé M. Bulletti à Berne devant les médias.

Sécurité de la Suisse en danger

Les données volées étaient susceptibles de mettre en danger la sécurité de la Suisse, a ajouté de son côté le procureur général de la Confédération Michael Lauber. Le MPC n’a pas donné plus de précisions concernant le contenu des données volées. « Je peux toutefois imaginer que ces informations avaient une valeur marchande considérable », a noté Carlo Bulletti.

Les Services de Renseignement de la Confédération ont informé le MPC le 25 mai qu’ils suspectaient être victime d’un vol de données, a expliqué M. Bulletti. Le soupçon initial émanait de l’intérieur du pays, mais ne provenait pas du MPC, a-t-il précisé. Le Ministère public a alors immédiatement lancé une enquête et mené une perquisition avec l’aide de la Police judiciaire fédérale.

 Le suspect a été arrêté puis placé en détention préventive jusqu’au 5 juillet, a ajouté le procureur. Il s’agit d’un collaborateur du service informatique qui « avait l’autorisation de manipuler les données ». Il a dérobé plusieurs disques durs de données, en plusieurs étapes et sur plusieurs semaines.

Rien n’indique qu’il ait agi avec des complices ou sur incitation de l’étranger, a précisé le Ministère public. Selon les informations du MPC, l’homme souffrait de problèmes psychiques.

Affaire rendue publique

Le MPC n’aurait pas donné d’informations à ce sujet si l’affaire n’avait pas été rendue publique. Le Ministère public a finalement décidé de s’exprimer afin « d’éviter des spéculations contre la Suisse », a précisé de son côté Michael Lauber.

Le Département fédéral de la défense a indiqué mercredi en fin de journée que les services secrets suisses ont été victimes de vol et qu’une plainte pénale a été déposée contre un collaborateur. Les données dérobées ont été retrouvées par les autorités compétentes, qui ont pu empêcher toute remise à des tiers, a-t-il assuré.

Les Service de Renseignement de la Confédération sont chargés d’assurer la sécurité de la Suisse en recueillant et évaluant des informations importantes sur l’étranger. Ils exécutent aussi des tâches dans le domaine de la sûreté intérieure, notamment de lutte contre le terrorisme, le commerce illicite d’armes ou l’extrémisme violent.

(Avec RTS)

 

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire