Le marché des hôpitaux de référence en Afrique centrale et de l’Ouest Le nouveau visage des cabinets d’infirmiers en Afrique Le business des laboratoires d’analyse médicale en Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest respire encore

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 17 mars 2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 17 mars 2014

(Africa Diligence) L’essentiel des informations qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le domaine des investissements en Afrique. Au sommaire : l’aide de l’UE au commerce en Afrique occidentale, la Chine qui vient en aide aux jeunes filles désœuvrées du Congo, Vodafone qui investit en Egypte, le Maroc qui présente des possibilités d’investissements illimités et la Banque mondiale qui finance  un projet hydro-électrique en RDC.

Lundi, 17 mars 2014 : « UE : 6,5 milliards d’euros pour soutenir le commerce en Afrique occidentale »

Lu sur Afriquinfos

L’Union européenne a apporté sa contribution au Programme de développement des Accords de partenariat économique (PAPED) avec l’Afrique occidentale ce 17 mars 2014. Il s’agit d’une enveloppe de 6,5 milliards d’euros pour soutenir le commerce et l’investissement en Afrique occidentale pendant la période 2015-2020. Déjà, en 2010, l’UE s’était engagée à soutenir le PAPED avec 6,5 milliards d’euros pendant la période 2010-2014. Selon la Commission européenne, l’UE et ses Etats membres ont en effet consacré 8,2 milliards d’euros à des projets en Afrique occidentale ces cinq dernières années.

Mardi, 18 mars 2014 : « Congo: la Chine au secours des jeunes filles désœuvrées »

Par Journaldebrazza

La Chine a offert par le biais de son ambassade au Congo, un don de matériels et articles de couture à l’association d’action Talithkoum, qui œuvre pour l’insertion sociale des jeunes filles en difficulté au Congo. Selon l’ambassadeur, son gouvernement attache une grande importance à la femme, qui a incontestablement le droit d’être éduquée, d’acquérir le savoir-faire, en recevant des formations professionnelles, pour mieux faire face aux concurrences sociales. « Encourager et aider la femme à se perfectionner et à obtenir un statut social digne de ses contributions reste toujours une des priorités du gouvernement chinois », a souligné M. LIU.

Mercredi, 19 mars 2014 : « Vodafone International va investir 1,2 milliard $ en Égypte d’ici 2017 »

Lu sur Agence Ecofin

Le groupe de télécommunications prévoit d’investir 9 milliards de livres égyptienne (1,2 milliard de dollars) dans le pays d’ici 2017, d’après le président directeur général de Vodafone pour la région Afrique, Moyen-Orient, Asie, Serpil Timuray. Cette action permettra de créer plus de 3000 opportunités d’emplois. Revenant sur les menaces de Vodafone de recourir à un arbitrage international pour résoudre le cas de la licence unifiée, Atel Helmy a déclaré que les problèmes seront résolus dans quelques jours.

Jeudi, 20 mars 2014 : « Le Maroc présente des possibilités d’investissement illimitées »

Lu dans Le reporter

La Banque Islamique de Développement (BID) est disposée à investir dans les projets marocains en Afrique. Celle-ci a le souci de voir se développer entre les Etats d’Afrique une coopération intense et bénéfique et un partenariat gagnant-gagnant entre le Maroc et nombre de pays du continent africain, membres de la BID. Le volume global des engagements de la BID au Maroc est de 11 milliards de dirhams qui couvrent des chantiers de haute importance. Ces investissements visent les secteurs de l’industrie, du commerce et de l’agriculture.

vendredi, 21 mars 2014 : « Inga III : La Banque Mondiale donne USD 73,1 millions »

Lu dans 7 sur 7

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé ce vendredi 21 mars 2014 un don de 73,1 millions de dollars en faveur de la République démocratique du Congo (RDC). Ce don est destiné au projet d’assistance technique portant sur le développement du projet hydroélectrique Inga 3 Basse Chute (BC) et de quelques sites de taille moyenne. Il permettra de mettre des compétences de niveau mondial à la disposition de la RDC pour l’aider à exploiter son vaste potentiel hydroélectrique dont on estime qu’il est le troisième plus grand au monde derrière celui de la Chine et de la Russie. Ce financement est fourni sous forme de don. Le coût total du projet d’assistance technique est évalué à 106,5 millions de dollars, somme qui comprend 33,4 millions de dollars financés par la Banque africaine de développement.

Carine Aboya et Junior Sagne

–          Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

–          Suivez Africa Diligence sur Twitter

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire