A quel point la distribution automatique va bouleverser l’Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Le jour où chaque Africain aura ses lunettes de soleil

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs – Semaine du 03 mars 2014

L’actu des investisseurs – Semaine du 03 mars 2014

(Africa Diligence) Les principaux faits marquants de la semaine du 03 mars dans le domaine de l’actualité des investisseurs en Afrique. Au menu : la signature d’un accord en matière d’investissement entre le Canada et le Cameroun ; le don de la banque mondiale à la Guinée ; l’investissement de Coca-Cola en Egypte ; les tablettes africaines ; le financement des grands projets en Afrique centrale ; les petits exploitants agricoles du Zimbabwe et le nouveau code minier favorable aux investisseurs en Côte d’ivoire.

Lundi, 03 mars 2014 : « Le ministre Fast signe un accord en matière d’investissement avec le Cameroun »

Lu dans International

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le ministre camerounais de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, M. Emmanuel Nganou Djoumessi, ont signé lundi, l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Cameroun. La signature a eu lieu à l’occasion du Congrès international, salon professionnel et salon des investisseurs de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) à Toronto. Les entreprises canadiennes sont déjà actives au Cameroun. En 2012, les intérêts miniers canadiens dans le pays se chiffraient à 61,3 millions de dollars. L’Accord protégera les entreprises canadiennes et leur offrira de nouvelles occasions d’investir et d’étendre leurs activités.

Mardi, 04 mars 2014 : « Un accord de don de 29 millions de dollars US pour le PGIR2 signé à Conakry »

Lu dans Nostalgie Guinée

La Banque mondiale vient d’offrir à la Guinée, 29 millions de dollars US pour le financement du Projet de Gestion Intégrée des ressources en Eau (PGIRE2). La cérémonie de signature s’est déroulée ce lundi 3 mars, entre le gouvernement guinéen représenté par son ministre de l’Economie et des Finances M. Mohamed Diaré, le représentant de la Banque Mondiale en Guinée Fantamady Kanté et le Haut-commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) Kabinet Komara. L’objectif général de développement de PGIR2 est de renforcer davantage l’intégration régionale entre les Etats membres de l’OMVS pour le développement des usages à but multiple des ressources en eau et d’impulser la croissance ainsi que l’amélioration des moyens de subsistance des communautés bénéficiaires.

Mercredi, 05 mars 2014 : « Le groupe Coca-Cola va investir 500 millions $ en Egypte »

Lu sur Agence Ecofin

Le premier ministre égyptien, Ibrahim Mehleb a reçu une forte délégation du premier groupe mondial de boissons gazeuses Coca-Cola, conduite par Ahmet Bozer, président de Coca-Cola international, dans le cadre d’une visite de travail.  Coca-Cola s’engage ainsi à investir aux côtés de son partenaire égyptien, dans la production de bouteilles d’un volume global de 500 millions $ sur les trois prochaines années, sous la forme de dépenses en capital, commerciales ou à but communautaire. Ce partenariat avec Coca Cola Botlling Company of Egypt contribue à la création d’emplois en Egypte. Le groupe américain emploie directement 12 000 Egyptiens et indirectement à travers sa chaine de valeur, 144 000 autres.

Jeudi, 06 mars, 2014 : « Tour d’horizon des tablettes numériques « made in Africa » »

Lu sur Africa Diligence

Que ce soit de marque Apple, Samsung ou autre, la mode est aux tablettes tactiles un peu partout dans le monde. Ne voulant pas être en reste, de jeunes Africains talentueux ont entrepris de mettre leur continent en avant en créant eux aussi, des tablettes « made in Africa » toutes aussi performantes les unes que les autres. Parmi ces tablettes, on peut répertorier : la Vantium M1 de la société nigériane Websoft, Inye conçue par l’entreprise nigériane Encipher Group, la Bamboo D300 Tablet PC produite par le groupe nigérian Debonair, la Wise Touch Tablet 10’’conçue par l’entreprise sud-africaine Wise Tablets, la ‘G’ Slab du ghanéen Derrick Addae, la Way-C mise sur pied par le congolais Vérone Mankou, le Cardiopad réalisé par le camerounais Arthur Zang, la Limitless Mind Tab 3G conçue par Tony Smith d’origine camerounaise et Qelasy de l’ivoirien Thierry N’Doufou.

Jeudi, 06 mars 2014 : « Le FMI pense le financement des grands projets en Afrique centrale, le 10 mars 2014 à Yaoundé »

Lu dans Media Terre

Organisée à l’initiative du Fonds monétaire international (FMI), la Conférence internationale du 10 mars 2014 vise à discuter des options de financements des infrastructures de développement en Afrique centrale. Il s’agira pour les participants, d’établir en première analyse, les problèmes de développement économique que pose le manque d’infrastructures criardes qui plombe le développement de l’Afrique centrale.

Vendredi, 07 mars 2014 : « L’UE vient en aide aux petits exploitants agricoles du Zimbabwe »

Lu dans Afriquinfos

L’Union européenne a accordé jeudi un budget de 29 millions de dollars pour aider les petits exploitants agricoles des régions rurales du Zimbabwe à renforcer leur sécurité alimentaire et à transformer leur activité agricole en entreprises viables. Cette contribution financière sera concentrée sur quatre projets agricoles visant à améliorer les pratiques de culture et d’élevage, l’investissement dans l’irrigation à petite échelle, l’extension, la recherche et l’établissement de partenariat publics-privé au niveau des communautés. Ce soutien de l’UE survient alors que 2,2 millions de Zimbabwéens auront besoin d’une assistance alimentaire entre janvier et mars de cette année, selon les estimations, en conséquence de l’insuffisance de la production agricole de l’an dernier.

Vendredi, 07 mars 2014 : « Côte d’Ivoire : un nouveau code minier favorable aux investisseurs »

Lu dans le Blanco

La Côte d’Ivoire, premier exportateur de cacao au monde, cherche à attirer les investissements dans le secteur aurifère, longtemps négligé, dans le cadre d’une stratégie visant à diversifier l’économie ivoirienne de l’agriculture et à reconstruire son économie après une décennie de troubles politiques. Le nouveau code a été adopté mardi dernier par le Parlement. La Côte d’Ivoire a fixé des objectifs ambitieux pour l’exploitation minière, qui représente pour l’instant à peine 1 % du produit intérieur brut (PIB) par rapport à 30 % pour l’agriculture.

Carine Aboya et Junior Sagne

 

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire