A quel point la distribution automatique va bouleverser l’Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Le jour où chaque Africain aura ses lunettes de soleil

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Le bulletin des matières premières en Afrique – Semaine du 07 avril 2014

Le bulletin des matières premières en Afrique – Semaine du 07 avril 2014

(Africa Diligence) Ce qu’il faut retenir des matières premières en Afrique de la semaine du 7 avril 2014. Au sommaire : l’appel des pays occidentaux à la levée du blocage des ports pétroliers ; 123 milliards de bénéfices grâce au coton au Bénin ; les travaux de construction de la mine d’or de TrueGold lancés et l’Indonésie à l’assaut du cacao africain.

Lundi 7 Avril 2014 : « Libye : des pays occidentaux appellent à la levée du blocage de ports pétroliers »

Lu sur Boursorama

Bloqués depuis juillet 2013, les ports pétroliers de Zwitina et d’al-Hariga d’une capacité totale d’exportation de 210.000 barils par jour seront de nouveau ouverts. Les autorités libyennes et d’ex-rebelles sont parvenus à la levée du blocage de deux autres ports Ras Lanouf (200.000 b/j) et al-Sedra (350.000 b/j). D’autant plus que cela a entrainé une baisse de la production libyenne à 250.000 barils par jour, contre près de 1,5 million de barils par jour en temps normal. L’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et les États-Unis se sont félicités de la levée du blocage de quatre ports pétroliers dans l’est de la Libye, appelant à sa mise en œuvre « le plus rapidement possible ». Les exportations de brut pourraient donc reprendre dans les jours à venir.

Mardi 8 Avril 2014 : « Bénin : 123 milliards de Fcfa grâce au coton en 2014»

Lu sur Africa Diligence

Représentant 40% des entrées de devises, le coton pèse déjà lourd dans l’économie du Bénin. Avec la campagne cotonnière 2013-2014 qui sera élevée, la production prévisionnelle annoncée par la Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra) est de 131.893 tonnes, ce qui ferait une recette de 122.987.188.961 Fcfa pour l’Etat béninois à la fin de ladite campagne. Pour l’heure, 25.000 tonnes ont été exportées et vendues pour une recette avoisinant les 25 milliards de Fcfa, déjà encaissés par l’Etat au 03 avril 2014.

Mercredi, 9 Avril 2014 : « Mine d’or de Karma : TrueGold lance les travaux de construction en mai 2014 »

Lu sur Africatime

TrueGold, société minière canadienne, a annoncé le lancement en mai 2014 des travaux de construction de la mine d’or de Karma, dans le Nord du Burkina Faso. D’un coût de 2,5 millions de dollars, la mine s’étendra sur 1,5 km de longueur pour 2,5 km de hauteur et pour une capacité de 2,1 millions de mètres cubes.  En principe, la première coulée et le premier lingot verront le jour en octobre 2015.

Jeudi  10 Avril 2014 : « Madagascar : Le haricot, une filière mal exploitée mais à fort potentiel »

Lu sur Afriquinfos

La filière haricot, qui se trouve à la troisième place des cultures vivrières après le riz et le manioc à Madagascar, reste encore mal exploitée malgré sa forte potentialité. La production de haricot a considérablement chuté passant de 140.000 tonnes par an au cours des années 60-80 à 36.000 tonnes pour se stabiliser entre 80.000 tonnes et 90.000 tonnes au cours des dernières années. Une stabilisation due à l’adhésion de Madagascar au Réseau de recherche sur le haricot en Afrique du Centre et de l’Est (ECABREN) en 2009, qui lui a permis d’enrichir la collection nationale à plus de 356 variétés catégorisées avec une qualité de semences 1.000 fois supérieure à celles des années précédentes.

Vendredi  11 Avril 2014 : « L’Indonésie veut importer plus de cacao africain »

Lu sur rfi

Troisième producteur mondial derrière la Côte d’Ivoire et le Ghana, l’Indonésie voudrait donner un second souffle à sa production qui décline. La récolte indonésienne 2014 pourrait même être la pire de la décennie en tonnage. L’Indonésie veut donc encourager les importations de cacao africain en supprimant la taxe de 5 % sur les fèves importées, ce qui rendrait leurs matières premières achetées à l’étranger moins onéreuses.

La Rédaction

•         Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

•         Suivez Africa Diligence sur Twitter

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire