Formation Intelligence Economique et Due Diligence L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’ex-ministre égyptien Hatem Al-Gabaly lance un fonds à 100 millions USD

L’ex-ministre égyptien Hatem Al-Gabaly lance un fonds à 100 millions USD

[Africa Diligence] Professeur de médecine et businessman à succès, Hatem Al-Gabaly, ex-ministre égyptien de la santé, a annoncé le lancement de RX Healthcare Fund le 9 mars 2017. Avec une enveloppe de départ de 100 millions USD, ce fonds immatriculé à l’Ile Maurice vise le secteur de la santé en Afrique. Un dossier intéressant pour les experts en due diligence, le promoteur du fonds étant une personnalité politiquement exposée.

Selon les statistiques enregistrées par Knowdys Database, 919 fonds d’investissement ont vu le jour en Afrique entre 2011 et 2016. Ensemble, ils possèdent des investissements d’une valeur de 22,7 milliards USD. Le secteur de la santé représente à peine 10% du total, ce qui laisse des perspectives aux nouveaux investisseurs intéressés par le continent. C’est dans cette mouvance que le 9 mars 2017, le professeur Hatem Al-Gabaly a déclaré qu’il allait de lancer un fonds direct dénommé « RX Healthcare Fund », à Maurice, avec des investissements d’une valeur de 100 millions USD, dans la première phase, qui devrait durer quatre ans.

En marge de la première conférence sur les investissements dans le secteur de la santé, l’ex-ministre égyptien de la Santé et des Populations a indiqué que les investissements du fonds seraient alloués aux projets initiés dans les domaines des hôpitaux, des laboratoires d’analyse, et des sociétés pharmaceutiques sur le marché africain. Homme d’affaires avisé, il a clairement expliqué qu’il n’investirait sur le marché égyptien que s’il y a « de bonnes opportunités ».

L’ancien ministre de Moubarak a déclaré que le secteur médical est très attrayant pour les investissements arabes et étrangers et a affirmé que tous les fonds d’investissement mondiaux donnent la priorité aux secteurs de l’éducation et de la santé. Or le marché africain a besoin d’investissements dans le secteur de la santé. Les investisseurs égyptiens peuvent bénéficier de cela et obtenir de bons revenus en conséquence.

Al-Gabaly a ajouté que le marché égyptien se caractérise par des revenus d’investissement élevés et une collecte rapide des redevances pour les services de santé des citoyens. Le pourcentage le plus élevé des honoraires obtenus à partir de ces services de santé est en espèces. Il y a également un manque de services et pas de concurrents puissants, a-t-il ajouté.

Pour lui, « L’Afrique sera une des principales destinations des investissements mondiaux dans le domaine de la santé au cours des 20 prochaines années. L’Égypte peut être un acteur principal sur le marché africain, en particulier parce que les jeunes investisseurs qui travaillent en Egypte sont plus audacieux qu’autrefois et plus prêts que jamais auparavant ».

El-Gabaly est docteur en médecine et professeur de radiologie à l’Ecole de médecine de l’Université du Caire (Kasr El-Eini) depuis 2001. Il a publié plusieurs articles scientifiques et supervisé de nombreuses thèses académiques. Titulaire d’un Master en radiologie de l’Ecole de médecine de l’Université du Caire, il a complété sa formation au Royal College of Radiologists à Londres, à l’hôpital Middlesex de la même ville, ainsi qu’à la Fondation Rothschild à Paris. Nommé ministre de la Santé et des Populations en 2005, il a dirigé une révision majeure du secteur de la santé égyptien issu du programme électoral du président de Moubarak. Il est l’auteur des réformes sur la santé mentale et la transplantation d’organes dans son pays.

Mais avant de devenir ministre, El-Gabaly a eu une carrière prospère en tant qu’entrepreneur pionnier dans le domaine de la gestion médicale. Il a fondé, en association avec la Cleveland Clinic Foundation américaine, l’hôpital Dar AL Fouad, un important établissement spécialisé dans les chirurgies cardiothoraciques, les neurochirurgies et les transplantations d’organes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il a également établi The Cairo Medical Tower, largement considérée comme la plus grande polyclinique du Moyen-Orient, ainsi que l’Arab Medical Consultancy Group. Il est membre et/ou préside les conseils d’administration de plusieurs organisations professionnelles, industrielles et de bienfaisance en Egypte et à l’étranger.

Selon les analystes en intelligence économique et due diligence de Knowdys Consulting Group, le statut de personnalité politiquement exposée de son fondateur, opérant depuis Maurice, rendra extrêmement sensibles certaines opérations de RX Healthcare Fund. A suivre…

B. Kamel et L. Marshall (avec Knowdys Database)

Dans le même ordre d’idées, lire :

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire