(Africa Diligence) Le marché mondial du cacao connait un déficit chronique de l’offre, faisant ainsi monter le cours de cette matière première agricole. Et selon Barry Callebaut, leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat, ce déficit mondial devrait atteindre un million de tonnes en 2020.

Selon l’Organisation internationale du cacao (ICCO), la production mondiale du cacao au cours de la campagne 2012-2013 a été de 3,931 millions de tonnes, pour une demande estimée à 4,091 millions de tonnes. La demande mondiale devrait atteindre 4,4 millions de tonnes en 2018, selon les estimations. Sur la dernière campagne agricole, l’offre mondiale a été déficitaire de 160 000 tonnes.

71% de la production mondiale provient de l’Afrique (2,813 millions de tonnes), 16% de l’Amérique latine (618 000 tonnes) et 13% de l’Asie et l’Océanie (500 000 tonnes). Ce déficit de cacao s’explique d’une part par l’expansion de la demande, en raison de l’augmentation de la consommation mondiale de chocolat notamment dans les pays émergents. Et d’autre part par la baisse de la production.

Contrairement à la plupart des matières premières agricoles qui souffrent d’une stagnation ou d’une baisse de leurs cours, le cacao connait une bonne progression de son prix. Selon les analystes, cette année le cours du cacao a bondi d’environ 25% à Londres comme à New York.

Avec Les Afriques

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici