Knowdys CMR déploie un Mécanisme d’Alerte Rapide au profit du SNJP Les entreprises européennes vont-elles rater le virage africain ? En Afrique, les drogues de synthèse ont leurs usines sur place La jeune Afrique dans la ligne de mire de l’industrie du tabac

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Nigeria : plus de 311 investisseurs s’intéressent à l’électricité

Nigeria : plus de 311 investisseurs s’intéressent à l’électricité

(Africa Diligence) Pas moins de 311 investisseurs ont manifesté l’intérêt d’appuyer les plans du gouvernement fédéral visant à intensifier les investissements dans le secteur électrique du Nigéria. Un marché domestique de 160 millions de consommateurs.

Le Secrétaire permanent, ministre de l’Énergie, M. Godknows Igali, qui a informé les correspondants de la présidence au terme de la réunion sur le secteur électrique tenu hier à Abuja, a affirmé que le Conseil national de la privatisation (NCP), préparait une conférence prévue la semaine prochaine en vue d’intéresser tous les investisseurs au secteur de l’électricité.

Selon Igali, la conférence a déjà reçu l’aval de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement, la Banque d’import-export, parmi les 311 participants.

« Le financement est un aspect capital nécessaire pour ouvrir les portes du développement au pays. En effet, plusieurs facteurs doivent être abordés. Nous avons par exemple besoin de financement dans les secteurs de l’électricité et du transport. Nous ne pouvons nous prononcer maintenant sur la somme que nous percevrons, mais présentement, plus de 311 investisseurs ont manifesté leur intérêt à collaborer avec nous et se sont déjà inscrits pour la conférence. Nous signerons à cette occasion un protocole d’entente. Et nous croyons qu’une fois cet accord signé, nous serons à même de créer de nouvelles infrastructures et bientôt les Nigérians verront le changement», a-t-il ajouté.

Pour le ministre de l’Énergie, le gouvernement rassemble les investisseurs internationaux qui devront collaborer avec le secteur privé afin d’assurer le concours des fonds privés et faciliter à la population nigériane l’accès à l’électricité.

En outre, répondant aux questions des journalistes sur la rupture d’approvisionnement en électricité que subissent certaines parties du pays, le Directeur Général de la Niger Delta Power Holding Company, James Olotu, a précisé que malgré l’amélioration de l’approvisionnement en électricité dans certaines parties du pays, il existe encore des zones qui souffrent du problème de vandalisme des gazoducs.

« Par ailleurs, a-t-il souligné, les propriétaires privés ont repris ces installations le 1er novembre et il est vrai qu’après avoir longtemps vécu dans le noir, la population a hâte de voir un changement immédiat. Toutefois, donnons aux propriétaires une opportunité ! Et c’est également la raison pour laquelle nous tentons de créer des opportunités pour qu’ils puissent emprunter de l’argent à des taux abordables. »

Roseline Ngo Boula

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire