Dans le n°136 de l’hebdomadaire Les Afriques (28/10-03/11/2010) Guy Gweth décrypte l’attrait de la Fondation Bill & Melinda Gates pour les matières premières agricoles. Sous ses dehors humanitaires,  l’industrie des OGM (et son réseau) va-t-elle réussir sa stratégie de contrôle du cacao africain?

GMC

Extrait :

« La WCF (World Cocoa Foundation) compte une bonne trentaine d’organisations aussi plurielles par leurs statuts, leurs missions que par leur origine géographique. Y siègent côte à côte: la Fondation Jacobs, Norwegian Chocolate Manufacturers Association, Family Health International, Windrock international, Bioversity international, et plusieurs universités dont […] Cape Cost au Ghana […] et bien sûr la fondation Bill & Melinda Gates. » Page 2.

Avec le « scanner » de la Moon Organization publié au n° 135, ce dernier chapitre sur « la force des réseaux anglo-saxons » clôt l’étude de 21 pages consacrée à « la conquête des marchés par ONG interposées» au profit du journal Les Afriques.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici