A quel point la distribution automatique va bouleverser l’Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Le jour où chaque Africain aura ses lunettes de soleil

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Que vient faire Michelle Obama en Afrique?

L’élection de Barack Obama en novembre 2008 à la tête des Etats-Unis a été accompagnée de scènes de liesse partout en Afrique. Après 28 mois de présidence, le compteur africain du 44ème président des Etats-Unis marque: 1. une visite au Ghana, 2. une guerre en Libye, 3. un sommet des jeunes leaders africains à Washington, et de nombreuses actions militaires, économiques et diplomatiques en sous-marin. La visite de Michelle Obama du 20 au 26 juin  2011 en Afrique australe est loin d’être anodine. Du soft power.

Officiellement, la Première dame des Etats-Unis arrivée le 20 juin 2011 en Afrique du Sud, première étape d’un voyage de six jours qui la conduira ensuite au Botswana, est destinée à « encourager l’enracinement de la démocratie sur le continent. »

Michelle Obama parlera notamment de  « la jeunesse, de l’éducation, de la santé et du bien-être.» Elle est accompagnée, dans cette visite, de ses filles Malia et Sasha, de sa mère Marian Robinson, et de deux neveux Leslie et Avery Robinson.

Quatre points sont à relever qui montrent tout l’intérêt de cette visite, points sur lesquels nous reviendrons ultérieurement :

  1. Le choix de Michelle avec mère, enfants et neveux (mais sans Barack) ;
  2. Le choix de l’Afrique du Sud et du Botswana (deux pays anglophones) ;
  3. Le choix des thèmes et surtout le fond du discours (axé sur la démocratie) ;
  4. Le choix du moment de cette visite (alors que la guerre s’éternise en Libye).

Tablant sur le charme de la First Lady américaine, la Maison Blanche a clairement fait remarquer que cette visite est « directement liée » à la politique étrangère de l’administration Obama en Afrique.

La rédaction

 

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire