Knowdys CMR déploie un Mécanisme d’Alerte Rapide au profit du SNJP Les entreprises européennes vont-elles rater le virage africain ? En Afrique, les drogues de synthèse ont leurs usines sur place La jeune Afrique dans la ligne de mire de l’industrie du tabac

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L'intelligence compétitive certifiée SCIP CIP™

Par un accord rendu public le 22 mars 2011 aux Etats-Unis, SCIP (Strategic & Competitive Intelligence Professionals) et ACI (Academy of Competitive Intelligence) ont lancé la première formation de competitive intelligence certifiée SCIP CIP™. Un tournant pour la profession. Car cette certification allie trois atouts majeurs : elle marque une étape décisive dans le processus de normalisation de la profession au niveau international (3), s’appuie sur l’important réseau mondial de SCIP (2) et fait intervenir le savoir-faire reconnu de l’ACI (1).

1. Le savoir-faire reconnu de l’ACI

Créée voici plus de 30 ans, l’Academy of Competitive Intelligence est un établissement  d’enseignement privé ouvert aux entreprises et aux professionnels de l’intelligence économique et stratégique (IES). Très pratique, son enseignement porte principalement sur la gestion des risques et l’anticipation des nouvelles opportunités que génère le marché.  Animée depuis 1996 par trois des plus grands experts du domaine: Leonard Fuld, Ben Gilad et Jan Herring, l’ACI est la seule institution à proposer une formation en competitive intelligence reconnue par l’International Association of Continuing Education and Training (IACET). Depuis ses centres de formation de Cambridge (dans le Massachusetts) et de Bruxelles, l’ACI est fière d’avoir formé un millier de cadres-dirigeants et de professionnels de l’IES, 58 nationalités provenant du Fortune Global 500 (premières entreprises mondiales classées en fonction de leur chiffre d’affaires). D’où son rayonnement et son réseau.

2. L’important réseau mondial de SCIP

Basée en Virginie aux Etats-Unis, l’association SCIP (anciennement dénommée Society of Competitive Intelligence Professionals) a été créée en 1986 à Washington, DC.. A la fin du premier trimestre 2011, elle comptait – d’après les chiffres enregistrés au 1700 Diagonal Road d’Alexandria – près de 3600 membres issus de 70 pays et répartis sur les cinq continents. Tous les ans, SCIP organise une grande conférence qui réunit en moyenne 700 professionnels de l’intelligence économique/compétitive/stratégique. Le rendez-vous de 2011 est prévu à Orlando, en Floride, du 9 au 12 mai. Au menu : des ateliers et des sessions interactives qui présenteront aux participants les meilleurs outils et pratiques, les tendances futures, ainsi que les derniers développements observés dans divers aspects de la profession tels que la normalisation.

3. Une étape décisive dans la normalisation

Leonard Fuld, auteur en 1995 du best seller « Competitor Intelligence » et président de l’Académie, résume très bien les enjeux de la certification SCIP CIP™: «l’intelligence économique est devenue partie intégrante du tissu social à travers le monde, mais les compétences et les normes varient considérablement. Dans cet effort commun, l’Académie et SCIP peuvent aider à établir les normes et améliorer la qualité de la profession pour les entreprises partout dans le monde. » Benjamin Gilad, professeur de stratégie et gourou du War Gaming, y va de sa emphase: «Vous n’avez pas besoin d’un certificat SCIP CIP ™ pour être un analyste reconnu ; mais avec ça, tout le monde saura que vous l’êtes. » La première session de cette formation aura lieu du 13 au 24 juin 2011 à Boston dans le Massachusetts.

Petite remarque pour conclure : il n’est pas surprenant que les « standards internationaux » en matière d’intelligence stratégique partent, eux aussi, des Etats-Unis. Le leadership US dans les sciences du management est certes bien établi, mais il y a plus : fin 2010, on estimait qu’environ 97% des entreprises américaines du Fortune 500 avaient au moins un analyste en IE par Business Unit. Ici on pense déjà aux Big Four qui domineront le secteur dans les 15-20 prochaines années ; les normes certifiées seront leur meilleur avantage concurrentiel.

Guy Gweth

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire