A quel point la distribution automatique va bouleverser l’Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Le jour où chaque Africain aura ses lunettes de soleil

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Trois questions à Aramine Mbacké, DG de DANGOTE Sénégal

Trois questions à Aramine Mbacké, DG de DANGOTE Sénégal

(Africa Diligence) Après d’âpres batailles, le Directeur général du Groupe Dangote au Sénégal, Serigne Aramine Mbacké, annonce que la 3ème cimenterie sénégalaise démarrera sa production en juin 2014. Montant global de l’investissement : 300 milliards de FCFA.

Où en est le Groupe Dangote avec son projet de cimenterie au Sénégal ?

Nous venons de terminer les essais liés à la centrale électrique sur le site de Pout situé à 54 km de la capitale sénégalaise. D’ici 90 jours, la production de ciment va démarrer.  Au sommet de son grand empire industriel, El Hadji Aliko DANGOTE compte installer à Pout l’une des plus grandes cimenteries d’Afrique avec la création de 4000 emplois essentiellement composés d’Africains, surtout de Sénégalais.

En investissant 300 milliards de FCFA (381 millions d’euros) et en veillant scrupuleusement à l’impact social et aux effets sur l’environnement, le patron de DANGOTE INDUSTRIES se positionne comme un entrepreneur de la rupture et de l’afro-optimisme. La production annuelle sera de 3 millions de tonnes de ciment, à terme, dont les 3/5 seront injectés dans le marché local.

En plus de cette cimenterie, le Groupe va contribuer à baisser le prix du sucre de 20% en faisant la concurrence aux entreprises sud-américaines du Brésil, de l’Uruguay et de l’Argentine qui approvisionnent le marché sénégalais. Partout où nous avons édifié une cimenterie, on a construit des écoles, des hôpitaux, des forages et des logements au profit des populations autochtones prenant ainsi en charge leurs préoccupations les plus basiques jusqu’à la fourniture de l’eau et de l’électricité… Il faut savoir qu’avec la présence de DANGOTE, le monopole sera cassé et la concurrence encouragée, élargissant de ce fait les possibilités de choix du consommateur. Il s’en suivra inéluctablement une baisse du prix du ciment permettant aux Sénégalais de pouvoir construire sans grands frais. DANGOTE va produire plus que les deux cimentiers déjà installés au Sénégal avec 3 millions de tonnes de ciment par an. 60 % seront consacrés au marché local pour précipiter la baisse du prix au profit du consommateur. Par ailleurs, nous allons contribuer à la création de 4000 emplois.

On parle d’un volet hydrocarbures dans votre investissement en Afrique de l’ouest.  De quoi s’agit-il exactement ?

Écoutez, je suis en mesure de vous dire qu’ à travers notre filiale MRS, nous sommes actuellement en train de négocier l’acquisition  des 34% que détient Saudi Bin Laden Group dans le capital de la société africaine de raffinage (SAR). Les choses avancent très vite et les autorités sénégalaises sont dans de bonnes dispositions pour la finalisation de la transaction. MRS a déjà racheté Saudi Bin Laden Group pour un montant d’un milliard de dollars. Nous avons aussi racheté Total Bénin et nous avons de sérieux projets dans le domaine des hydrocarbures au Cameroun, au Tchad, en Gambie, en Guinée-Bissau, etc. L’ambition, c’est de contribuer efficacement à la résolution du grave problème de déficit énergétique dont plusieurs pays d’Afrique subsaharienne font face. Ces fréquentes coupures d’électricité plombent les économies africaines.

Pouvez-vous nous faire une brève présentation d’El hadji Aliko DANGOTE ?

Avec à son actif près de 14 usines de cimenterie en Afrique, la deuxième plus grande raffinerie de sucre du monde après celle de Dubaï, des industries de transformation de fruits avec une volonté affichée d’assurer l’autosuffisance en Afrique dans tous les domaines, cet homme d’affaires Nigérian est déterminé à investir des milliards  en Afrique, pour l’Afrique et avec les africains. Utiliser les ressources du continent pour le développement de la région la plus pillée de tous les temps est son unique crédo contrairement aux nouveaux colons qui puisent nos ressources en vue de sauver l’Occident en proie à d’incessantes crises économiques et financières. El Hadji Aliko DANGOTE est une fierté africaine que tout panafricain d’ici ou de la diaspora devrait soutenir. Le Groupe prévoit de s’introduire à la Bourse de Londres au cours de cette année 2014.

Propos recueillis par Oumar Seydi, FI.

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire