Une découverte égyptienne vient irradier le marché des mines

Une découverte égyptienne vient irradier le marché des mines

[Africa Diligence] L’information est solidement documentée dans le milieu de l’intelligence économique en Afrique : depuis un an, l’or se porte très bien. Avec 25% de hausse, le cours de l’once a récemment frôlé la barre des 1.800 USD. C’est dans ce contexte qu’intervient l’étonnante découverte égyptienne.

Les autorités égyptiennes ont choisi le tout dernier jour du premier semestre 2020 pour dévoiler la nouvelle. Cette annonce inattendue par les analystes vient irradier le marché des mines : près de 30 tonnes d’or découvertes.

Le précieux gisement a été identifié dans une zone exploitée par la compagnie minière nationale Shalateen Mining Company, a annoncé ce le ministre égyptien du Pétrole et des Ressources minières Tarek El-Molla le 20 juin 2020. Les investissements dans ce gisement pourraient atteindre près d’un milliard d’euros dans les dix prochaines années.

L’année dernière, l’Egypte a publié de nouvelles réglementations concernant l’exploitation des mines afin d’attirer les investissements des compagnies étrangères.

La compagnie canadienne Aton Resources est devenue la deuxième entité étrangère, cette année, à obtenir une licence d’exploitation et d’exploration minières, pour la première fois depuis une décennie, après la compagnie australo-britannique Centamin.

Depuis un an, l’or a le vent en poupe. Avec 25% de hausse sur l’année, le cours de l’once a dernièrement frôlé la barre des 1.800 USD. Une valeur suivie de près par les analystes de knowdys Consulting Group (KCG).

La Rédaction  (avec AFP/NXP)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.