La Hyundai-Kona, 100% électrique, arrive sur le marché nigérian

La Hyundai-Kona, 100% électrique, arrive sur le marché nigérian

[Africa Diligence] C’est acté : la compagnie automobile nigériane Stallion Motors mettra sur le marché sa nouvelle voiture électrique assemblée au Nigeria avant fin 2020. Les analystes de la Commission Auto du Centre africain de veille et d’intelligence économique (CAVIE) assurent que la Hyundai-Kona contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le pays.

La « Hyundai-Kona » sillonnera donc bientôt les rues nigérianes. Cette voiture 100 % électrique est assemblée sur place par Stallion Motors. Le modèle sera mis sur le marché nigérian avant la fin de l’année 2020, selon la compagnie.

Présenté le 13 novembre 2020 par Stallion Motors, ce véhicule peut parcourir 482 km après 9,35 heures de charge. Une fois la « Hyundai-Kona » en circulation, Stallion Motors prévoit de sensibiliser les populations à un changement de comportement. L’objectif annoncé de l’entreprise nigériane est de contribuer la sauvegarde de l’environnement à travers la réduction des émissions de CO2.

« Actuellement, les consommateurs d’électricité nigérians résidant dans des logements classés dans la catégorie R1 ne sont facturés que 4 nairas le kW (plus de 0,010 dollar). Cela signifie que lorsque la Hyundai-Kona sera mise en vente au Nigeria, son propriétaire n’aura qu’à payer 316 nairas nigérians (environ 0,83 dollar) pour obtenir une charge complète, s’il branche la voiture sur le réseau électrique public », indique Stallion Motors.

La présentation de la Hyundia-Kona intervient dans un contexte où le Nigéria veut réduire ses émissions de carbone de 179 millions de tonnes par an d’ici à 2030 à travers l’adoption des énergies renouvelables et la mobilité décarbonée. Dans leur note aux autorités fédérales du Nigéria, les analystes de la Commission Auto du CAVIE confirment que la Hyundai-Kona contribuera bel et bien à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le pays.

Fin 2018, le gouvernement du Nigéria a signé un protocole d’accord avec Volkswagen pour la construction d’une usine d’assemblage de voitures dans le pays. Le partenariat concerne également la création d’une académie de formation en collaboration avec le gouvernement allemand et la formation technique « plus large » de la communauté dans le domaine des compétences automobiles.

« Un réseau complet de véhicules et de services Volkswagen sera aussi développé au Nigeria, sous réserve de sa viabilité commerciale », a indiqué Volkswagen après la signature de l’accord en 2018.

La Rédaction (avec Knowdys Database, le CAVIE et Inès Magoum)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.