CAF : toutes ces aides financières dont peuvent bénéficier les parents

Si vous attendez un enfant, vous pouvez prétendre à un certain nombre d'aides de la CAF. On vous les présente.

© Africadiligence.com - CAF : toutes ces aides financières dont peuvent bénéficier les parents

L’arrivée d’un enfant rime avec bonheur et gratitude. Mais malheureusement, elle rime aussi avec de nouvelles dépenses. En effet, un enfant coûte de l’argent, beaucoup d’argent. Certaines familles peuvent se permettre de gérer sans mal. Mais pour d’autres, c’est plus compliqué. Par chance pour ces familles, la CAF ne vous abandonne pas. 

En effet, il existe des aides financières pour les parents. Mamans ou papas célibataires, familles nombreuses, jeunes parents, vous pouvez toucher ces aides. À condition, cependant, de respecter les conditions pour chacune d’entre elles. Mais alors, qu’elles sont ces fameuses aides ?

Les aides de la CAF pour soutenir à la naissance #

L’arrivée d’un enfant peut bouleverser la vie quotidienne et, sur le plan financier, cela peut parfois être difficile. Pour remédier à cette situation, la CAF propose différentes aides financières sont proposées aux futurs parents. Parmi celles-ci figurent la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (Paje) et les Allocations Familiales (Af). Vous pouvez les cumuler.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Vous pouvez aussi compter sur la Prime à la Naissance ou à l’Adoption. La CAF la verse en une seule fois au cours du 7ᵉ mois de grossesse. Elle atteint un montant de 1.019,43 euros.

Il existe aussi l’allocation de base. Vous la recevez tous les mois pour les enfants de moins de trois ans. Elle est de 184,81 euros.

Mais il y a également d’autres aides que vous ne connaissez peut-être pas. On pense au Complément de Libre Choix du Monde de Garde (Cmg). Il varie en fonction du mode d’accueil, du nombre d’enfants à charge, de l’âge des enfants gardés et des revenus de l’année précédente.

Des aides tout au long de l’année #

La CAF sait qu’il y a des périodes où les dépenses sont plus importantes. C’est évidemment le cas quand les enfants retrouvent les chemins de l’école. Il faut acheter un sac, une trousse et de nouveaux cahiers, entre autres. C’est pourquoi la CAF propose l’Allocation de Rentrée Scolaire. Vous pouvez la toucher au moins d’août si votre enfant a entre 6 et 18 ans. 

À lire Nouvelle aide de 1 000 euros : les conditions et les Français qui peuvent en bénéficier

Tous les mois, la CAF verse les Allocations Familiales (Af) à partir du mois suivant la naissance ou l’accueil du premier enfant (DOM-TOM) ou du second (France métropolitaine). Le montant dépend du nombre d’enfants et de leur âge.

Il est impératif de prévenir la CAF #

Les aides que vous pouvez percevoir sont nombreuses. Il y a le Service Public des Pensions Alimentaires, l’Allocation Journalière de Présence Parentale ou encore l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé. 

Mais ces aides ne se retrouvent pas sur votre compte sans action de votre part. En effet, si vous attendez un enfant, vous devez prévenir la CAF. C’est comme cela qu’elle pourra vous verser les aides qui correspondent à votre situation.

N’oubliez pas de mettre à jour votre situation tous les trois et de prévenir la CAF au moindre changement. Ces aides sont évolutives en fonction de vos ressources. Elles peuvent donc baisser ou augmenter en fonction des changements dans votre vie professionnelle.

À lire CAF : la mauvaise nouvelle est tombée pour tous les bénéficiaires des aides, méfiez-vous

Il est impératif de noter ces changements quand ils surviennent pour ne pas se retrouver avec une somme à rembourser.