5 aides financières que vous pouvez cumuler avec l’AAH pour gagner plus

Outre l'AAH, les personnes handicapées peuvent recevoir d'autres aides financières en respectant certaines conditions. Les détails !

© Africadiligence.com - 5 aides financières que vous pouvez cumuler avec l’AAH pour gagner plus

Nombreux sont ceux qui vivent avec un handicap sans être informés des nombreuses aides financières qui leur sont destinées. En effet, le gouvernement a mis en place des allocations cumulables avec l’AAH dont l’obtention n’est pas difficile. Le but est de combler le vide financier laissé par leur perte d’autonomie.

AAH : Qu’est-ce que c’est ? #

On a souvent tendance à penser que l’AAH est la seule aide sociale offerte aux personnes en situation de handicap. Pourtant, il existe bel et bien d’autres allocations auxquelles ces personnes peuvent prétendre. Néanmoins, des certaines conditions s’imposent.

L’allocation aux adultes handicapés ou l’AAH est une aide sociale qu’on attribue aux personnes atteintes d’incapacité importantes. Ces gens doivent être âgés de plus de 20 ans. En l’absence de cela, ils bénéficieront de l’aide sociale dédiée aux enfants handicapés.

À lire AAH : des bénéficiaires vont perdre 500 euros par mois, les Français concernés

L’attribution de l’AAH est aussi conditionnée par la résidence permanente en France. En effet, ces dernières années, des vagues de réformes se sont succédé sur les aides sociales. D’ailleurs, la nouvelle loi sur l’immigration impose que les étrangers soient des résidents permanents en France depuis au moins 5 ans. Une nouvelle règle qui vise à lutter contre les différentes usurpations faites par les non bénéficiaires.

Si vous pensez que l’AAH est la seule aide allouée aux personnes handicapées, alors détrompez-vous ! En effet, il existe 5 aides financières cumulables avec cette allocation spécifique. Le cumul est certes possible mais, des conditions doivent être respectées au préalable.

Un moyen d’augmenter encore plus les revenus #

La plus connue des aides cumulables avec l’AAH serait la prime d’activité. En effet, le gouvernement affirme que les personnes handicapées peuvent en bénéficier sous certaines conditions. D’abord ces gens doivent exercer un travail à temps partiel. Ensuite, leur revenu ne doit pas excéder un certain plafond fixé par la loi.

Ce principe de cumul s’applique aussi aux allocations pour le logement. L’attribution de l’AAH n’a aucun impact sur l’éligibilité aux APL. Néanmoins, les bénéficiaires doivent respecter certaines conditions. Le gouvernement tient compte des ressources du potentiel bénéficiaire et de sa famille. De ce fait, leurs revenus doivent rester dans la limite d’un plafond.

À lire Augmentation de l’AAH : voici les nouveaux montants que vous percevrez

La Caisse d’allocation familiale attribue également une majoration pour la vie autonome. Connue sous le sigle MVA, cette aide financière est cumulable avec l’AAH. Mais pour en bénéficier, il faut également remplir la condition d’état de santé. Cette aide vise surtout à couvrir les dépenses liées à l’installation de la personne handicapée dans sa demeure.

Dans ce même sens, le bénéficiaire de l’AAH peut aussi recevoir la prestation de compensation du handicap. Cette aide sociale dispose d’une certaine similarité avec la MVA. Il s’agit d’une allocation couvrant les dépenses relatives aux aménagements dans la maison. Mais, elle concerne aussi les frais de transport.

AAH : Le RSA est aussi cumulable avec cette aide #

Par ailleurs, les allocataires de l’AAH peuvent aussi toucher le RSA. En principe, le gouvernement attribuera le revenu de solidarité active aux travailleurs. Mais, à titre exceptionnel, les personnes handicapées sans ressource peuvent aussi en bénéficier. D’ailleurs, pour cette année, cette aide sociale connaîtra une valorisation. Donc, si vous avez un proche handicapé, vous devez prendre l’initiative pour améliorer ses revenus.

L’obtention de ces aides sociales n’est pas difficile. Il vous suffit juste d’en faire la demande auprès de la CAF. Avec le cumul de ces aides financières avec l’AAH, vous augmentez vos revenus en toute tranquillité. Mais, vous devez bien fournir des vraies informations auprès de cette institution.

À lire AAH : très mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de l’aide de la CAF, à quoi vous attendre

Étiquettes