Chèque énergie : le revenu que vous devez percevoir pour toucher l’aide

Le chèque énergie est une aide précieuse pour les foyers français. Mais qui peut le recevoir ? Et comment faire ?

© Africadiligence.com - Chèque énergie : le revenu que vous devez percevoir pour toucher l’aide

Le chèque énergie existe pour assister les ménages aux revenus modestes. Il offre une solution pour régler diverses factures, comme celles d’électricité et du gaz. Ces deux factures, de plus en plus lourdes, pèsent sur le pouvoir d’achat des ménages.

Néanmoins, tous les Français ne peuvent pas y prétendre. En effet, pour bénéficier de ce chèque, il est impératif de répondre à certaines conditions. Et notamment des conditions de ressources bien spécifiques.

Le chèque énergie, une aide indispensable #

Le chèque énergie, une aide bienvenue pour les plus précaires. C’est une aide sociale qui concerne uniquement les Français à faibles revenus. Elle vise à amortir l’inflation qui fait gonfler les prix de l’énergie. Gaz comme électricité connaissent des évolutions à la hausse difficiles à gérer pour les plus précaires

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Cependant, le chèque énergie ne permet pas uniquement de payer les factures. En effet, vous pouvez aussi l’utiliser pour des travaux d’isolation. Toutefois, un barème spécifique détermine son montant et les conditions pour l’obtenir. Il prend en compte la composition du foyer et le revenu fiscal de référence.

Les barèmes pour toucher le chèque énergie #

Pour l’année 2023, les critères d’attribution du chèque énergie reposent sur les revenus déclarés en 2021. Le revenu fiscal de référence à ne pas dépasser varie en fonction du nombre de personnes dans le foyer fiscal, allant de moins de 5 700 à 11 000 € pour une personne seule. 

Le montant du chèque énergie dépend du revenu fiscal déclaré et peut atteindre 194 € pour les personnes gagnant moins de 5 700 € par an. La composition du foyer influence également le montant du chèque énergie, chaque personne supplémentaire étant équivalente à une fraction d’unité de consommation (UC).

Afin de déterminer l’éligibilité au chèque énergie, le gouvernement a mis en place un simulateur en ligne accessible à tous. Ce simulateur permet à chaque particulier résidant en France de savoir s’il peut bénéficier de cette aide en se basant sur sa situation personnelle. 

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés

De plus, le chèque énergie s’adresse à divers cas particuliers tels que les jeunes travailleurs en foyer ou les personnes résidant en Ehpad. Les envois pour l’année 2023 ont commencé en avril et l’aide est utilisable jusqu’au 31 mars 2024.

Quid de la prime énergie ? #

La prime énergie de 200 € en 2023 s’adresse aux ménages les plus modestes pour alléger leur facture énergétique suite à l’augmentation des tarifs. Cependant, elle nécessite la réalisation de travaux de rénovation énergétique. En outre, vous pouvez la cumuler avec d’autres aides. 

Pour demander le chèque énergie, aucune démarche n’est généralement nécessaire. En effet, l’État l’envoie automatiquement aux foyers éligibles. Cependant, pour certains cas spécifiques, une demande en ligne peut être requise. Si vous n’avez pas reçu votre chèque énergie, une réclamation en ligne est possible sur le site dédié ou en contactant le service client. Le numéro fiscal peut être requis pour certaines démarches.

Vous pouvez directement envoyer le chèque énergie au fournisseur pour régler les factures d’énergie. Sinon, vous pouvez l’utiliser en ligne en saisissant son numéro sur le site du fournisseur. Enfin, vous pouvez opter pour la déduction automatique sur vos prochaines factures. 

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer