Toutes les aides financières disponibles pour que les seniors vivent plus confortablement

Pour les retraités qui ont une faible pension, des aides financières sont disponibles et permettent de rendre le quotidien plus serein.

© Africadiligence.com - Toutes les aides financières disponibles pour que les seniors vivent plus confortablement

Pour certains Français, l’étape de la retraite est une véritable bénédiction. Cependant, pour d’autres, ce passage à une nouvelle phase de la vie suscite des inquiétudes. Ces inquiétudes sont généralement en lien avec l’argent. Ces personnes craignent de toucher de faibles pensions qui limitent le quotidien. Il est essentiel que ces individus sachent qu’il existe des dispositifs d’aides financières qui visent à améliorer leur confort au quotidien.

Ces aides concernent notamment les retraités qui touchent des pensions insuffisantes pour assurer une vie décente en France. Découvrons ensemble ces aides sociales qui peuvent être une véritable bouffée d’air pour les petites retraites.

Les aides financières pour compléter une petite retraite  #

Si vous disposez d’une petite retraite, plusieurs aides financières sont disponibles pour vous soutenir. Tout d’abord, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA). Vous pouvez la demander dès l’âge de 65 ans si vous résidez en France. Le montant maximal s’élève à 1.012,02 euros. 

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Les petites retraites peuvent également bénéficier de l’Allocation Simple d’Aide Sociale aux Personnes Âgées. Elle concerne les Français qui ne peuvent pas prétendre à l’ASPA. Les bénéficiaires doivent avoir au moins 65 ans.

Une autre aide significative est l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS). Cette aide financière est pour les demandeurs d’emploi qui ont épuisé leurs droits au chômage. Il n’y a pas de limite d’âge pour en faire la demande. . Son montant peut atteindre 514,35 euros.

Des aides financières pour se loger #

Les seniors qui ont une petite retraite et qui ne sont pas propriétaires peuvent avoir du mal à payer le loyer. Imaginez un peu si vous touchez une faible pension et que le loyer représente un fort pourcentage de vos revenus. Heureusement, l’État propose des aides financières précieuses à cet égard.

Vous connaissez sans doute l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Elle est accessible aux locataires ou aux résidents en EHPAD. Son montant dépend du loyer, de la composition du foyer et des ressources. Si vous ne pouvez pas bénéficier de l’APL, deux alternatives s’offrent à vous : d’abord l’Allocation de Logement Social (ALS). Ensuite, l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH). Cette aide financière est exclusivement pour les personnes de 65 ans et plus qui vivent en EHPAD ou en unité de soins de longue durée.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Pour la santé et le domicile #

Enfin, il existe évidemment des aides financières qui vous permettent de mieux vivre chez vous, en bonne santé et en totale indépendance.

Outre la pension d’invalidité, l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) s’adresse aux invalides qui résident en France et qui présentent une capacité de travail réduite.

La Complémentaire Santé Solidaire, accordée gratuitement ou à faible coût selon les revenus, prend en charge les frais de santé complémentaires conformément aux tarifs de la sécurité sociale.

Enfin, des aides financières spécifiques existent pour le financement d’une aide à domicile, le portage de repas chauds à domicile, le soutien financier pour des travaux dans le logement et l’assistance aux déplacements.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Ces dispositifs offrent ainsi un soutien conséquent aux petites retraites qui cherchent à améliorer leur confort de vie quotidienne.