Les aides financières que les seniors peuvent toucher en cas de petite retraite

Les Français à la retraite qui perçoivent une faible pension peuvent demander des aides sociales. On vous en présente certaines.

© Africadiligence.com - Les aides financières que les seniors peuvent toucher en cas de petite retraite

À la retraite, les Français sont vulnérables quand ils perçoivent de faibles pensions. C’est généralement leur seule source de revenus. Par conséquent, quand l’inflation touche le pays, ils doivent attendre la revalorisation annuelle pour tenter de s’en sortir. Mais comme tous les autres Français, les retraités peuvent toucher des aides sociales. Et, souvent, ils l’ignorent. 

Retraite : un taux de non-recours pour les aides sociales #

En France, il est possible de toucher des dizaines d’aides sociales différentes. Pour autant, chaque année, des milliards d’euros se perdent et ne trouvent pas preneurs. Pourquoi ? Car, dans l’immense majorité des cas, vous ne touchez les aides sociales que si vous les réclamez.

Ainsi, il faut en faire une demande et remplir un dossier. Mais quand on ignore que ces aides existent, forcément, on ne fait pas de telles démarches. On peut, sinon, connaître ces aides, mais penser qu’elles ne nous concernent pas. 

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés

C’est pour cela qu’on invite les retraités à utiliser des simulateurs en ligne pour savoir s’ils peuvent toucher des aides ou non. Car, oui, l’État n’oublie pas les retraités. Ainsi, il est évidemment possible de toucher des aides de la CAF.

Maintenant que nous savons cela, voyons ensemble les aides qui peuvent changer votre quotidien. Ces aides concernent uniquement les retraités qui touchent une faible pension.

Les aides pour les faibles pensions de retraite #

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) constitue une assistance financière dédiée aux individus âgés de 65 ans et plus, vivant seuls avec un revenu mensuel inférieur à 961,08 euros.

Destinée à compléter les ressources de retraite des seniors les plus démunis, l’ASPA est périodiquement revalorisée pour suivre l’inflation. Elle assure ainsi une stabilité financière aux bénéficiaires. En 2024, son montant est de 1012,02 euros pour une personne seule. 

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

On l’ignore souvent, mais les retraités peuvent demander à toucher l’APL (Aide Personnalisée au Logement). Cette aide financière vise à réduire le montant du loyer ou des mensualités d’un prêt immobilier. Pour en bénéficier, il est nécessaire d’être locataire d’un logement conventionné ou de rembourser un prêt immobilier destiné à l’acquisition de la résidence principale.

Le montant de l’APL varie selon les ressources du demandeur, sa situation familiale, sa localisation et le coût du loyer ou des mensualités. Les versements peuvent être mensuels ou effectués directement à l’organisme percevant le loyer.

Des aides financières pour la santé #

Les retraités aux revenus modestes peuvent accéder à diverses aides financières pour leurs dépenses de santé. Tout d’abord, l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS) constitue une solution pour alléger le coût d’une complémentaire santé.

Accordée aux individus aux revenus modestes dépassant le plafond de l’ASPA, l’ACS permet également d’obtenir des tarifs médicaux avantageux.

À lire Bonne nouvelle pour les retraités et futurs retraités de l’Agirc-Arrco : à quoi vous attendre

Enfin, les aînés en perte d’autonomie peuvent bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), destinée à financer les aides à domicile ou l’hébergement en établissement spécialisé. Le montant de l’APA dépend des besoins de la personne et de ses ressources.

Ces aides peuvent rendre le quotidien des retraités bien plus serein. Grâce à elles, ils sont moins anxieux concernant leur santé financière.