Prestations sociales fortement augmentées en 2024 : toutes les aides concernées

En 2024, les prestations sociales vont augmenter. Pourquoi et comment ? On vous explique tout dans cet article.

© Africadiligence.com - Prestations sociales fortement augmentées en 2024 : toutes les aides concernées

Dans son combat contre l’inflation, le gouvernement a décidé d’augmenter le montant des retraites de base, et aujourd’hui, c’est au tour du plafond de la Sécurité sociale de connaître une revalorisation. Cette augmentation a une conséquence directe sur les prestations sociales dont le calcul dépend de cet indicateur.

Le plafond de la Sécurité sociale (PSS) constitue un montant de référence utilisé pour le calcul de certaines prestations sociales. Chaque année, les autorités publiques le réévaluent. Cela prend effet le 1ᵉʳ janvier de l’année suivante. En 2024, le PSS a enregistré une hausse de 5,4% au 1ᵉʳ janvier. Découvrez les divers droits qui bénéficieront de cette augmentation grâce à la revalorisation du PSS.

Les prestations sociales qui augmentent en 2024 #

Les indemnités journalières, qu’elles soient versées pour un congé de maternité, un accident de travail, ou une maladie professionnelle, seront toutes concernées par la hausse du PSS. C’est le plafond mensuel de la Sécurité Sociale qui détermine le montant de ces indemnités. 

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Par exemple, dans le cas des indemnités pour congé de maternité, le salaire pris en compte est plafonné par le PSS, fixé actuellement à 3864 euros.

La pension d’invalidité, octroyée pour compenser une perte de revenus suite à un accident de travail ou à une maladie non professionnelle, varie en fonction du secteur d’activité du bénéficiaire. Cette pension représente 30% du salaire annuel moyen des 10 meilleures années, plafonné par le PSS. L’augmentation du PSS provoque une hausse du montant de chaque pension d’invalidité.

La revalorisation du plafond de la Sécurité sociale a pour conséquence une amélioration de la retraite de base. Une partie des cotisations pour la pension retraite se calcule en fonction du PSS. Une hausse du PSS permet aux futurs retraités de cotiser tous les mois à hauteur d’environ 100 euros de plus par rapport à l’année précédente, comme le révèle le site Boursorama.

Raisons de la revalorisation de ces différentes prestations sociales #

En France, le PSS est revu à la hausse chaque année. Bien que le montant n’ait pas évolué pendant deux ans en raison de la crise du Covid-19, une normalisation a eu lieu en 2023 malgré l’inflation. Ainsi, l’augmentation du PSS en 2024 entraîne indirectement la hausse des prestations sociales mentionnées.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Dans un contexte d’inflation persistante en France, le gouvernement a pris des mesures pour soutenir la population. En effet, la revalorisation des retraites de base de 5,3% et l’augmentation du PSS de 5,4%, effectives dès le 1ᵉʳ janvier 2024, reflètent l’engagement continu à lutter contre l’inflation et à préserver le pouvoir d’achat des ménages.

Une amélioration des droits pour les salariés #

Les principaux bénéficiaires de l’augmentation de ces prestations sont les salariés. En effet, et même si ce n’est pas explicite, c’est une réalité. Pourquoi ?

Tout simplement car ces derniers sont au cœur des indemnités journalières et des pensions d’invalidité. Et ils peuvent désormais bénéficier de montants plus conséquents provenant des organismes gérant ces prestations.

Il est toutefois important de noter que l’augmentation du PSS a également des répercussions sur les cotisations sociales. Mais cela permet une augmentation des prestations sociales et, en temps de crise, c’est une donnée importante.

À lire Il achète des pommes de terre chez Leclerc et fait une découverte hallucinante, l’enseigne réagit