Tout savoir sur le RSA en 2024 : nouvelle hausse, montant et calcul

Les Français peuvent toucher le RSA. À combien s'élève-t-il cette année ? Comment en faire la demande ?

© Africadiligence.com - Tout savoir sur le RSA en 2024 : nouvelle hausse, montant et calcul

Le RSA (revenu de solidarité active) subira une augmentation à partir du 1ᵉʳ avril 2024, une revalorisation annuelle automatique en avril étant effectuée pour tenir compte de l’inflation.

Selon une annonce du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, en date du 26 septembre dernier, cette hausse devrait atteindre environ 4,6 %. Cela correspond à une augmentation de 28 € par mois pour un bénéficiaire vivant seul et sans enfant.

Le nouveau montant du RSA #

La dernière revalorisation du RSA remontait au 1ᵉʳ avril 2023, avec une augmentation de 1,6 %. Depuis cette revalorisation, le montant du RSA a pour la première fois dépassé le seuil symbolique des 600 euros par mois pour une personne seule sans ressources.

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés

Le montant du RSA pour un célibataire sans enfant s’élève à 607,75 euros par mois en 2024. Ce montant de base versé par la Caf peut être ajusté en fonction des ressources du bénéficiaire. Il demeure inchangé depuis la dernière augmentation en date du 1er avril dernier.

Le RSA peut monter jusqu’à 1 093,95 euros avec un enfant à charge. Il est de 1 519,37 euros avec trois enfants à charge. On ajoute ensuite 243,10 euros pour chaque enfant supplémentaire. 

Faire la demande du RSA en 2024 #

Le RSA, ou revenu de solidarité active, vise à garantir un revenu minimum aux bénéficiaires sans ressources. Remplaçant le RMI en 2009, le montant du RSA est régulièrement réévalué. Les montants mentionnés sont forfaitaires, avant la prise en compte des ressources du foyer, et peuvent donc varier en fonction de la situation et des ressources du bénéficiaire.

En effet, plus vous avez des ressources, moins vous touchez un montant important du RSA. Il faut faire une déclaration de ses revenus tous les trimestres pour continuer à percevoir le RSA.

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

Pour faire une demande de RSA, le formulaire cerfa 15481 est à remplir, disponible en ligne. Vous pouvez, sinon, effectuer une demande en ligne via un téléservice. Cela nécessite environ 20 à 25 minutes avec une simulation en ligne. 

Les versements du RSA s’effectuent mensuellement conformément au calendrier de paiement de la Caf, au plus tard le 5 de chaque mois, avec un délai bancaire supplémentaire de 1 à 3 jours selon les banques.

Les conditions d’éligibilité #

Les conditions d’éligibilité au RSA incluent notamment l’âge, avec une possibilité pour les personnes âgées de moins de 25 ans qui ont un enfant à charge ou à naître. Les personnes entre 18 ans et 24 ans peuvent, elles aussi, le toucher, à condition de justifier de deux années de travail. 

La résidence en France est également une condition. Les versements se poursuivent en cas de voyage à l’étranger de moins de trois mois. Les ressources prises en compte dans le calcul du RSA comprennent diverses allocations, mais excluent certaines compensations spécifiques.

À lire Cette nouvelle aide peut payer 1 100 € de loyer en plus des APL de la CAF que vous touchez

En matière de couverture santé, les bénéficiaires du RSA peuvent accéder à la complémentaire santé solidaire (CSS). Pour cela, ils n’ont pas besoin de joindre une justification annuelle de revenus. Pour la question du cumul avec un salaire, depuis le 1ᵉʳ janvier 2016, la prime d’activité remplace le RSA activité. Les bénéficiaires la touchent tous les mois, le 5 au plus tard.