Retraite : la mauvaise nouvelle est tombée, il sera plus compliqué de valider un trimestre en 2024 à cause de l’augmentation du Smic

Cette année, certaines personnes auront du mal à valider un trimestre de retraite. Un fait lié à la nouvelle réforme du Smic en janvier.

© Africadiligence.com - Retraite : la mauvaise nouvelle est tombée, il sera plus compliqué de valider un trimestre en 2024 à cause de l’augmentation du Smic

On va connaître de nombreux changements financiers cette année. En plus des aides sociales, il y aussi la réforme sur le Smic, qui entraîne des effets négatifs pour certains travailleurs. Certaines personnes vont devoir travailler plus dur pour valider un trimestre de retraite pour cette année. On vous explique tout !

Retraite : Une source de revenu supplémentaire pour les personnes âgées #

Partir à la retraite signifie qu’on est obligé d’aborder un nouveau mode de vie. En effet, quand on décroche définitivement du travail, on rencontre souvent une certaine instabilité financière. Cela reste commun à la majorité des personnes âgées.

Quand on est à la retraite, on ne peut que se contenter des pensions. Une petite mensualité qui ne fait pas assez le poids face à l’inflation. Surtout quand on ne dispose pas de plusieurs trimestres validés ! Heureusement que le gouvernement fait tout ce qui est dans son pouvoir pour revaloriser le mieux possible ces pensions.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Puisque les personnes âgées connaissent des difficultés financières, l’État se voyait dans l’obligation de trouver des solutions. D’où la création du mécanisme de cumul emploi-retraite. Il s’agit d’une prérogative dont disposent les retraités afin de stabiliser leur pouvoir d’achat.

Cette année, beaucoup de situations changeront avec les vagues de réformes annoncées dernièrement. La revalorisation du salaire minimum fait partie d’une de ces modifications. La hausse du Smic va effectivement compromettre la situation de certaines personnes actives par rapport à leur trimestre de retraite.

Une nouvelle règle plus rigide #

La détermination du montant de la pension se base sur le nombre de trimestres. Or, la validité d’un trimestre se base sur le Smic et la somme brute perçue mensuellement. Donc 1 trimestre de retraite équivaut à un revenu dont le montant est 150 fois le Smic.

Comme l’avaient annoncé les représentants du gouvernement, en 2024 le Smic sera revalorisé de 3,37 %. Une règle qui est déjà en vigueur depuis le 1er janvier 2024. Ce qui fait que le montant du salaire minimum est maintenant de 11,65 euros par heure. En conséquence, il sera plus difficile de valider un trimestre de retraite.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Dorénavant, pour gagner 1 trimestre de retraite, il faudrait arriver à percevoir 1 747,50 euros de rémunération brute. Ce qui réduira la chance de valider quatre trimestres en une année, comme on en avait l’habitude. Alors qu’en 2023, ce montant était de 1690,50 euros. Une augmentation avec un réel impact !

Cette hausse vise certes à aider les personnes à bas revenus. Mais elle rendra la tâche plus difficile à plusieurs personnes qui devraient travailler plus dur pour avoir une retraite paisible. Par contre, ceux qui sont rémunérés sur le Smic ne connaîtront aucune difficulté car l’augmentation se fait en parallèle.

Retraite : Un détail à ne pas négliger pour ne pas perdre son droit #

Les personnes rémunérées en dessus du Smic connaîtront des difficultés dans la validation d’un trimestre de retraite cette année. Ce sera notamment le cas de ceux qui travaillent de petites heures. Sauf augmentation de salaire, ils auront du mal à engranger quatre trimestres pour cette année 2024. .

En tout cas, il ne sert à rien de faire des efforts pour valider le trimestre de retraite si vous ne vérifiez pas votre relevé de carrière. En effet, pour ne pas perdre vos droits, vous devez avoir le réflexe de vérifier celui-ci quotidiennement. Et en cas d’anomalie, n’hésitez surtout pas à contacter votre caisse.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars