Cette aide qu’un retraité sur 2 oublie de demander pour vivre plus confortablement

Les retraités modestes peuvent prétendre à une aide très intéressante pour gonfler leur pension et mieux vivre au quotidien.

© Africadiligence.com - Cette aide qu’un retraité sur 2 oublie de demander pour vivre plus confortablement

En ce qui concerne la retraite, deux types de personnes s’affrontent. D’un côté, les Français qui attendent ça avec impatience. Ils pourront enfin se reposer et profiter de leurs proches. De l’autre, les citoyens qui ont peur de voir leur niveau de vie baisser. En effet, avec une faible pension de retraite, ils craignent de ne plus pouvoir vivre décemment.

Cet article s’adresse à cette deuxième catégorie. N’oubliez pas qu’il est possible de solliciter des aides pour mieux vivre chaque mois. Vous avez mérité votre départ à la retraite. Alors, autant en profiter comme il se doit.

Retraite : une aide pour les petites pensions #

Malgré sa relative notoriété, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) présente un taux de non-recours supérieur à 60%. En effet, environ 321 000 personnes en France pourraient en bénéficier. Cependant, elles ne font pas la démarche. 

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Les non-demandeurs pourraient recevoir en moyenne une aide mensuelle de 205 euros, une somme significative pour les seniors aux revenus modestes. Ce constat souligne la nécessité d’une communication plus efficace.

En 2024, l’ASPA a connu une revalorisation de 5,3%. De quoi porter son montant maximum à 1 012,02 euros par mois pour une personne seule et à 1 571,20 euros pour un couple. Pour être éligible, il faut avoir plus de 65 ans, résider en France et respecter les plafonds de revenus.

Les retraités doivent faire une demande  #

L’ASPA n’est pas une aide que les retraités touchent sans rien faire. En effet, ils doivent s’adresser à la caisse de retraite ou de la Mutualité sociale agricole (MSA). Il leur faut utiliser les formulaires Cerfa disponibles en ligne. On vous conseille de ne pas perdre de temps pour éviter tout retard dans le traitement de la demande et la réception de l’allocation.

Si vous ne pouvez pas toucher l’ASPA mais que votre situation est modeste, d’autres possibilités s’offrent à vous. On pense, notamment, au minimum contributif. Mais les retraités peuvent aussi profiter de diverses aides au logement pour améliorer leur situation financière.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Par exemple, les retraités peuvent combiner le minimum contributif avec l’ASPA pour maximiser les bénéfices, tandis que des aides au logement peuvent être sollicitées pour alléger les charges mensuelles.

Comment expliquer le désamour de l’ASPA ? #

Le taux de non-recours à l’ASPA peut s’expliquer par une méconnaissance de son existence ou de son fonctionnement, mais aussi par le fait que cette aide sociale est récupérable sur la succession. 

Par conséquent, certains Français peuvent délibérément refuser l’ASPA afin de ne pas amoindrir l’héritage de leurs enfants. Sinon, certains retraités pensent que, s’ils y ont droit, alors ils toucheront automatiquement l’ASPA. Mais comme nous l’avons vu, ce n’est pas le cas. 

Par conséquent, il reste impératif d’améliorer la communication sur l’existence des aides et de rappeler que celles-ci ne sont pas automatiquement versées. Chaque année, ce sont des milliards d’euros qui se perdent et ne trouvent pas preneurs. Pourtant, ces aides visent à améliorer le quotidien des bénéficiaires.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Alors, si vous respectez les conditions, n’hésitez plus à faire les démarches. L’ASPA peut rendre votre retraite bien plus sereine et agréable.