CAF : cette aide de 1 000 € par mois que la moitié des Français ne demandent pas, comment l’obtenir

La moitié des Français font fi de cette aide à la CAF par manque d’informations et d’oubli. S’en passer est pourtant préjudiciable.

© Africadiligence.com - CAF : cette aide de 1 000 € par mois que la moitié des Français ne demandent pas, comment l’obtenir

La CAF octroie mensuellement un bon nombre d’aides aux ménages français dans le besoin. Ces aides ont atteint les 824,4 millions d’euros en 2021 pour ce qui concerne les prestations légales. Pour les politiques d’actions sociales individuelles et collectives de la CAF, elles affichent 61,1 millions d’euros.

Hélas, ces sommes ne rejoignent pas toujours les destinataires prévus. Elles peuvent atterrir dans les mains de fraudeurs quand elles ne sont pas oubliées. Les chiffres sont alarmants puisque la CAF a estimé le montant à 351 millions et celui des manques à 10 milliards d’euros. Selon les chiffres de la DREES, les non-recours enregistrent des taux supérieurs à 30 %. Pour cette aide de plus de 1 000 euros, par exemple, le non-recours s’élève à 50 %.

Mesures pour les non-recours aux aides de la CAF #

Les raisons au manquement des aides de la CAF sont multiples. 37 % des bénéficiaires rapportent le manque d’information, notamment, la nature des aides. 22 % évoquent la complexité des démarches administratives. 17 % des interrogés quant à eux y font barrage en raison de la peur des conséquences négatives. Ils font ici référence aux contrôles et à la perte de leurs droits.

À lire Les allocations de la CAF suspendues en mars, ce que vous devez faire pour les toucher

Devant ces pertes colossales, des corrections de haut lieu doivent s’appliquer. Suite aux pertes engendrées, Emmanuel Macron a alors incorporé le versement à la source des aides de l’état à son programme. La simplification des démarches administratives pour réduire les non-recours aux aides de la CAF vient ainsi en premier. Pour l’opérationnalisation, des tests dans divers départements en 2022 ont eu lieu.

Le nouveau fonctionnement des aides de la CAF #

Désormais, les bénéficiaires recevront de la CAF une déclaration préremplie à l’instar du modèle de l’impôt sur le revenu. Ce système peut se baser sur les données obtenues à partir du dispositif de ressources mensuelles (DRM). C’est le fondement de tous les calculs d’allocation. Cette restructuration touche 3 aides : le RSA, la prime d’activité et l’aide personnalisée au logement.

Pour mieux se repérer, une nouvelle ligne figure dans les fiches de paie. Il s’agit du montant net social. Le bénéficiaire effectuera le remplissage de la déclaration CAF par rapport à cet indicateur. Pour précision, il correspond au revenu net après soustraction de tous les prélèvements sociaux obligatoires. Le montant net social sert de référence pour toutes les prestations sociales.

Les conditions d’obtention de l’Aspa #

Cette aide de la CAF aux plus âgés renferme quelques conditions. Elle s’obtient normalement à 65 ans, mais des dérogations existent pour les personnes de 60 et 62 ans. Elle s’adresse aux personnes qui présentent un taux d’incapacité permanente de 50 % et reconnues inaptes au travail à 50 %. De plus, elles doivent percevoir une retraite anticipée pour handicap.

À lire CAF : ce changement que vous devez absolument faire pour ne pas perdre vos allocations

50 % des personnes seules qui peuvent y prétendre ne la demandent pas. Pourtant, l’Aspa s’élève aujourd’hui à 1 012,02 euros pour une personne seule. Pour un couple, le montant de l’aide est de 1 571,16 euros. Ces nouveaux montants sont des suites d’une revalorisation récente. En effet, de nombreuses aides sociales ont connu une hausse de 5,3 % en 2024.

Les revenus représentent également une condition d’éligibilité. Ils ne doivent pas dépasser 17 079,77 euros pour un couple et 11 001,44 euros pour les célibataires. Si vous cochez toutes les cases, n’oubliez surtout pas de venir récupérer vos droits.