Ces retraités peuvent toucher cette aide jusqu’à 3 500 €, voici comment la toucher

L’État offre aux retraités en perte d’autonomie l’occasion d’augmenter leur bien-être. Ils peuvent désormais rénover leur logement !

© Africadiligence.com - Ces retraités peuvent toucher cette aide jusqu’à 3 500 €, voici comment la toucher

Face à la perte d’autonomie, les retraités ont souvent besoin d’aménagement dans leur intérieur. Une situation très fréquente qui nécessite pourtant un budget conséquent. Ainsi, l’exécutif décide de leur venir en aide à travers une allocation : la Carsat. Le montant de ce coup de pouce peut effectivement atteindre les 3 500 euros !

Aide aux retraités : Les travaux qu’ils peuvent réaliser #

Cette aide en faveur des seniors en perte d’autonomie peut réaliser un bon nombre de travaux. D’ailleurs, l’objectif est de rendre le domicile plus adapté aux conditions de vie des retraités. La seule exigence envers eux est qu’il doit s’agir de leur résidence principale !

Les retraités peuvent alors installer des monte-escaliers électriques grâce à cette prime Carsat. Il en va de même pour le fauteuil de WC, le rehausseur de chaise ou la barre de soutien sous la douche. En somme, il s’agit des installations qu’un ergothérapeute recommande pour les seniors.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

L’exécutif finance aussi des travaux plus importants à travers cette aide. Il en est ainsi de l’isolation, des sanitaires, du balisage lumineux, ou encore du revêtement du sol. Par ailleurs, les retraités peuvent aussi envisager d’avoir de plus grandes portes et des volets automatiques.

Avant d’entamer le projet, le retraité doit recourir aux services d’un spécialiste pour visiter sa maison. Ce dernier détermine l’ordre de priorité des tâches à faire en vue d’assurer l’indépendance de l’assuré. Cette aide financière dépend du revenu du ménage, avec un plafond de 3 500 euros.

À qui s’adresse cette allocation ? #

Il existe plusieurs critères d’éligibilité concernant cette aide exceptionnelle. Comme on l’a dit précédemment, il doit s’agir de la résidence principale des retraités, qu’ils soient propriétaires ou locataires. Par ailleurs, ils doivent avoir des difficultés à réaliser certaines tâches dans leur quotidien.

Pour les retraités de l’État, ils doivent percevoir une pension civile et avoir été fonctionnaires durant la majorité de leur carrière. Cette aide s’adresse aussi aux assurés du régime général. Par ailleurs, ceux qui perçoivent l’APA, l’ACTP, la PCH et la MTP ne peuvent plus obtenir cette allocation.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Les retraités n’ont pas trop de démarches à entreprendre pour obtenir cette prime Carsat. Ils doivent juste remplir le formulaire sur le site des aides sociales. Là, ils obtiendront la liste des documents à rassembler pour compléter le dossier. L’étape suivante consiste simplement à tout remettre entre les mains de la caisse.

Si les retraités remplissent les conditions nécessaires, alors un spécialiste viendra visiter leur logement. Ce dernier établit la liste des travaux qu’on peut réaliser dans la demeure du senior. Il élabore aussi un devis détaillé qui va déterminer le montant de la prime Carsat.

Aide aux retraités : Comment se passe la réalisation des travaux ? #

D’emblée, il faut savoir que sans la visite du spécialiste, le retraité ne doit surtout pas entamer les travaux. Le cas échéant, il risque de devoir tout régler avec ses propres moyens ! S’il ne connaît aucun artisan qui peut réaliser les rénovations, le spécialiste de l’État lui offre des contacts fiables.

Le senior doit faire en sorte de réaliser l’ensemble des rénovations dans un délai de 12 mois. Et ce, à partir de la date où les autorités confirment l’octroi de l’aide. D’autre part, le retraité ne doit pas déménager avant un délai de 5 ans. Le cas échéant, les autorités peuvent lui demander un remboursement !

À lire Un virement inhabituel apparaîtra sur votre compte ce 1er mars, 13 millions de retraités concernés