5 erreurs courantes à bannir pour obtenir facilement une hausse de salaire ou prime

Quand un salarié demande une augmentation de salaire, il est impératif de ne pas faire certaines erreurs qui pénalisent.

© Africadiligence.com - 5 erreurs courantes à bannir pour obtenir facilement une hausse de salaire ou prime

Vous pensez mériter une augmentation de salaire ? Comme de nombreux Français, vous cherchez à avoir un entretien pour discuter d’une éventuelle évolution à la hausse de votre salaire. C’est toujours un moment important dans sa carrière. Ce rendez-vous permet de mettre en avant son travail.

Mais pour le réussir, il faut éviter certaines erreurs encore trop courantes. Des erreurs qui peuvent vous empêcher d’obtenir l’augmentation que vous souhaitez. On fait le point sur la question avec vous.

Demander une augmentation de son salaire #

C’est un moment qui peut être stressant, surtout quand c’est la première fois. Or, on le sait, le stress peut faire perdre les moyens. C’est pourquoi la première erreur est de sous-estimer l’importance de la préparation. Vous devez impérativement préparer votre argumentaire. 

À lire Livret A : une bonne nouvelle concernant le taux pourrait tomber ce 19 février

Il est indispensable de développer un argumentaire solide. En effet, vous devez démontrer de manière objective à votre employeur pourquoi cette augmentation de salaire vous revient. Des éléments tangibles, tels que vos performances en termes de ventes récentes ou une augmentation de chiffre d’affaires, sont des points forts pour étayer votre demande. 

Évitez de solliciter une augmentation simplement parce qu’un collègue a obtenu la sienne. Une augmentation doit être méritée et justifiée.

Ensuite, attention à ne pas viser trop haut. En effet, demander une augmentation démesurée peut rebuter votre employeur. Il est donc crucial de justifier le montant que vous demandez en montrant comment vous le méritez, en mettant en avant votre contribution au succès de l’entreprise. 

Posez-vous des questions sur votre impact sur les résultats et évaluez raisonnablement le pourcentage de cette contribution que vous pouvez revendiquer.

À lire Gros changement chez Aldi : l’enseigne lance une innovation qui va révolutionner la façon de faire les courses dans les supermarchés au Royaume-Uni

Éviter de mentir pour avoir un meilleur salaire #

Certaines personnes peuvent être tentées de mentir à l’employeur pour le convaincre leur offrir une augmentation. De notre côté, on vous conseille de miser sur l’honnêteté. En effet, faire croire que vous avez une offre plus avantageuse ailleurs, alors que ce n’est pas le cas, ne contribuera pas à votre cause.

Cette stratégie peut non seulement fermer la porte à la négociation, mais aussi entraîner des conséquences plus graves. Ainsi, elle peut se retourner contre vous. L’honnêteté est essentielle pour maintenir la confiance et la transparence dans la relation professionnelle.

En outre, la négociation salariale nécessite une approche collaborative. Évitez d’imposer un salaire. Gardez à l’esprit que c’est votre employeur qui prendra la décision finale. Il est préférable d’être flexible et ouvert au dialogue.

Soyez patient !  #

La prise de décision de votre employeur ne se fera pas instantanément. Il a besoin de temps pour réfléchir, évaluer les arguments présentés et déterminer si une augmentation est justifiée en fonction de votre parcours professionnel et de vos résultats.

À lire L’amende salée qui vous attend si vous faites cette grave erreur avec votre Livret A

Évitez d’insister pour obtenir une réponse immédiate et démontrez plutôt votre compréhension en donnant à votre employeur le temps nécessaire pour prendre une décision éclairée.

N’hésitez pas à revenir vers lui après plusieurs jours d’attente. Mais n’ayez pas des attentes trop élevées avant le rendez-vous. En effet, il est rare qu’un patron accepte immédiatement une évolution à la hausse du salaire à la demande de son employé.