Retraite : les astuces infaillibles pour augmenter votre pension d’au moins 10%

Vous pouvez augmenter votre pension de retraite jusqu'à 10% en appliquant ces astuces à la fois simples et pratiques. Les détails !

© Africadiligence.com - Retraite : les astuces infaillibles pour augmenter votre pension d’au moins 10%

À l’approche de l’âge de la retraite, l’insatisfaction face aux simulations de pension peut émerger. Si vous vous trouvez dans cette situation, sachez qu’il existe diverses approches et stratégies susceptibles d’optimiser votre pension. Explorez ces possibilités qui pourraient bien faire la différence pour votre avenir financier !

Retraite : 2 astuces pour bénéficier d’une hausse sur la pension #

Chaque année supplémentaire passée en activité et contribuant à la pension de base offre un avantage de 5% supplémentaire. Ce qui est équivalant à 1,25% par trimestre additionnel ! Dans le cadre du régime général, les autorités accordent l’accès à une retraite à taux plein (50%) une fois que vous avez atteint le nombre requis de trimestres en fonction de votre année de naissance. Vous devrez également respecter l’âge légal de 62 ans, sauf pour les cas de retraite anticipée.

Opter pour une prolongation de l’activité au-delà du taux plein entraîne alors l’octroi d’une surcote. En conséquence, une prolongation de deux ans garantit une surcote de 10%. Ce qui permet ainsi d’augmenter la pension calculée au taux plein. Ainsi, travailler cinq années de plus peut potentiellement accroître la pension de base de 25%.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

En prolongeant son activité, on échappe simultanément au malus temporaire de l’Agirc-Arrco. Et en même temps, on peut accumuler de nouveaux droits au sein du régime complémentaire.

Ce régime impose un malus temporaire de 10% sur la retraite complémentaire lors de la liquidation à l’âge du taux plein. Pour rappel, les responsables annulent celui-ci après l’obtention de 4 nouveaux trimestres. En persévérant dans son activité pendant trois ans, on bénéficie ainsi d’une majoration de 10% de la retraite complémentaire durant une année.

2 autres astuces à connaître #

Si vous avez élevé trois enfants ou plus, votre pension de retraite de base bénéficie d’une majoration de 10%. Cela s’applique que vous soyez la mère ou le père. Cette bonification s’applique de manière équitable aux deux parents.

Par ailleurs, dans le cadre du régime complémentaire Agirc-Arrco, le gouvernement accordera également une majoration de 10%. Ceci, sur les points acquis à partir de l’année 2021, avec un avantage plafonné à 2000 €. Pour ce qui est des points obtenus avant cette date, les règles de majoration varient en fonction de la nature des points !

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Il est crucial de déclarer les enfants que vous avez élevés pour bénéficier de ces avantages. Même si vous en avez seulement deux, vous avez toujours droit à une majoration de 10% tant pour le régime de base que pour le régime complémentaire.

Cela en vaut de même si vous avez pris en charge l’enfant de votre conjoint. Il s’agit donc d’une opportunité exceptionnelle à saisir pour optimiser votre future pension de retraite. Pensez toujours à faire une déclaration si c’est nécessaires !

Retraite : Des solutions insoupçonnées pour plus d’avantages ! #

Pour accroître le montant de votre pension de retraite et atténuer les pertes de revenus, plusieurs options s’offrent à vous. Dans le cas d’un passé professionnel en temps partiel (40 à 80%), opter pour une retraite progressive constitue une stratégie bénéfique. Cette démarche permet d’augmenter vos revenus tout en continuant à cotiser.

D’ailleurs, cette astuce contribue aussi à l’amélioration de votre future pension de retraite. D’autre part, le cumul emploi-retraite représente une solution viable pour temporairement accroître vos revenus. Enfin, le rachat de trimestres est également envisageable. Toutefois, il est ici essentiel d’évaluer attentivement son rendement avant de prendre une décision.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars