7 aides en 2024 pour vous aider à mieux vous chauffer cet hiver

On vous présente des aides qui vous permettent de faire baisser votre facture d'électricité en hiver, élevée à cause du chauffage.

© Africadiligence.com - 7 aides en 2024 pour vous aider à mieux vous chauffer cet hiver

Chaque mois, la facture d’électricité tombe. En plein hiver, c’est un coup dur pour les ménages français. Et pour cause, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter, tout comme celui du gaz. De quoi pousser certains citoyens à ne pas se chauffer. En 2024, le gouvernement a mis en place plusieurs aides pour soutenir financièrement les ménages les plus vulnérables.

Cet article met en lumière les sept principales mesures destinées à aider les Français à faire face à leurs dépenses énergétiques.

Les aides pour le chauffage #

Tout d’abord, il existe une aide au chauffage qui ne nécessite aucune démarche de demande de la part des bénéficiaires, à savoir le chèque énergie. Automatiquement versé, ce dispositif cible les foyers les plus modestes en tant que remplaçant ainsi les tarifs sociaux de l’énergie.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Le chèque énergie prend en charge une partie des dépenses liées au chauffage. Son montant varie en fonction des revenus et de la composition du foyer. Il va de 48 euros à 277 euros en fonction de votre situation financière. 

Ensuite, MaPriveRénov, succédant au Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), offre un soutien financier pour des travaux qui ont pour objectif de rendre un logement plus économe en énergie. Le montant de cette aide dépend des revenus du demandeur et des économies énergétiques résultant des travaux entrepris.

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) représentent une autre option. En effet, elles offrent des soutiens financiers pour la rénovation énergétique, notamment le remplacement des systèmes de chauffage obsolètes par des équipements plus économes en énergie. Ces aides sont accessibles aux propriétaires occupants ou bailleurs, sous réserve de respecter des conditions de ressources et d’engager des professionnels certifiés pour les travaux.

Des aides intéressantes pour faire des économies #

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) constitue également une aide précieuse. Son but est de soutenir les ménages en difficulté dans le paiement de leurs factures de logement, y compris les dépenses liées au chauffage. Il peut prendre la forme d’une aide financière directe ou d’une prise en charge partielle des impayés, avec des critères d’attribution variant selon les départements.

À lire Nouvelle aide de 1 000 euros : les conditions et les Français qui peuvent en bénéficier

De leurs côtés, les prêts à taux zéro (PTZ) et les éco-prêts à taux zéro offrent une autre solution de financement avantageuse pour encourager les travaux de rénovation énergétique. Ils permettent d’emprunter sans payer d’intérêts pour améliorer la performance énergétique du logement, notamment dans le domaine du chauffage.

Pensez aux subventions  #

Par ailleurs, de nombreuses collectivités locales proposent des subventions pour encourager l’adoption de solutions de chauffage respectueuses de l’environnement.

Ces subventions peuvent se présenter sous forme de primes à l’achat d’équipements économes en énergie. Par exemple, les pompes à chaleur ou les chaudières à condensation. Elles peuvent aussi se présenter sous forme de subventions pour les travaux de rénovation énergétique.

Le but n’est donc pas simplement d’aider les Français à payer le chauffage. Le but est aussi de baisser la facture à l’avenir. Et, comme souvent, cela passe par des travaux ou des changements d’appareils. Aujourd’hui, les dernières nouveautés sont moins énergivores. L’État incite donc les Français à se tourner vers ces alternatives plus respectueuse de l’environnement et du compte en banque.

À lire Chèque carburant : la mauvaise nouvelle est tombée pour ces automobilistes, les concernés