Petit revenu : les changements au 1er février pour bénéficier des aides de la CAF

Dès le mois de février, la CAF change son calcul pour les aides qu'elle verse aux Français. Et ce changement n'est pas sans conséquences.

© Africadiligence.com - Petit revenu : les changements au 1er février pour bénéficier des aides de la CAF

En France, les personnes qui touchent des petits revenus peuvent se faire aider. En effet, la CAF propose des aides pour les travailleurs qui ont des salaires sous un certain montant. Ils peuvent notamment toucher la prime d’activité. Cependant, un changement dans le calcul de cette aide apporte une mauvaise nouvelle. 

En effet, dès le 1ᵉʳ février, les habitudes des Français bénéficiaires vont changer. Ces derniers vont profiter d’une déclaration plus simple. Cependant, cette simplification va potentiellement entraîner une baisse de la prime d’activité.

La CAF change sa méthode de calcul  #

Depuis quelques mois, une nouvelle ligne a fait son apparition sur les fiches de paie. Cette ligne, c’est le montant net social. Jusqu’à présent, cette apparition était au mieux mystérieuse, au pire anecdotique. Mais en va en effet revêtir une importance capitale à partir du 1ᵉʳ février 2024.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Jusqu’à présent, les bénéficiaires des aides de la CAF devaient mettre à jour leur situation tous les trois. Sur le site de la CAF, ils inscrivaient leurs revenus afin que le montant des aides s’ajuste. Ce sera toujours le cas à partir du 1ᵉʳ février. La différence, c’est qu’is ne vont plus inscrire leurs revenus, mais bien le montant net social.

L’État ne s’en cache pas, cette mesure a pour vocation de simplifier les démarches. Les bénéficiaires n’auront plus aucun calcul à faire. Il leur suffit d’inscrire le montant net social. Mais le problème concerne le montant des aides.

C’est quoi le montant net social ? #

Comme nous l’indique le site de la CAF, c’est l’employeur qui calcule pour les salariés le montant net social. « Le montant net social, c’est désormais le montant exact à déclarer pour toutes les demandes et déclarations trimestrielles de ressources relatives au RSA et à la Prime d’activité réalisées à partir du 1ᵉʳ février. Il sert à calculer précisément le montant de vos aides« .

« Le montant net social est la première étape du lancement de la solidarité à la source. Il s’agira de recueillir « à la source », c’est-à-dire auprès des employeurs et des organismes de protection sociale, le montant des revenus des bénéficiaires dont les Caf ont besoin pour calculer les droits au RSA et à la Prime d’activité« .

À lire Nouvelle aide de 1 000 euros : les conditions et les Français qui peuvent en bénéficier

CAF : le problème que le montant net social entraîne #

On pourrait se dire que c’est une bonne nouvelle pour les bénéficiaires. Après tout, il y aura moins d’erreurs. Mais les syndicats sont en colère. En effet, le montant net social est plus important que les ressources qu’entraient auparavant les bénéficiaires dans leurs déclarations.

Pourtant, leur pouvoir d’achat ne change pas. C’est juste que le montant net social fait apparaître d’autres ressources, comme les tickets restaurants. Or, auparavant, elles n’apparaissaient pas.

Par conséquent, si le montant des ressources évolue à la hausse, celui des aides va baisser. Ceux qui perçoivent la prime d’activité doivent s’attendre à toucher un peu moins d’aide de la part de la CAF. 

Une mauvaise nouvelle en temps de crise, d’autant plus qu’ils ont exactement les mêmes ressources. C’est juste la méthode de calcul qui change et provoque cette baisse.

À lire CAF : la mauvaise nouvelle est tombée pour tous les bénéficiaires des aides, méfiez-vous