Impôt sur le revenu : cette nouvelle modification qui devrait avantager certaines femmes

Impôt sur le revenu, un nouveau changement placé en faveur de certaines femmes. Un gain de cause qui ravit.

© Africadiligence.com - Impôt sur le revenu : cette nouvelle modification qui devrait avantager certaines femmes

En ce début d’année, le gouvernement annonce une nouvelle modification concernant l’impôt sur les revenus. Cette décision avantage surtout les mères de famille. On vous donne plus de détails sur le sujet.

Une nouvelle décision se rapportant aux prélèvements d’impôt #

Cela fait de nombreuses années que les femmes mariées ou pacsées ont tenté de se défaire de cette méthode de prélèvement des impôts. Jusqu’à présent, les décisions sur le sujet n’ont pas été favorables. Rappelez-vous, en 2023, l’ancienne premier ministre, Elisabeth Borne a évoqué le sujet lors de la journée internationale de la Femme.

Dans son discours, elle s’est engagée à « mieux mobiliser l’outil fiscal pour favoriser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ». Pour cette année, ce sera une très bonne nouvelle.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

En effet, le calcul de l’impôt sur le revenu connaîtra un petit changement qui avantagera un peu plus les femmes mariées ou celles qui sont pacsées. Cela fait plus de 4 ans que les autorités ont instauré le prélèvement à la source. Ce qui permet au fisc d’effectuer un prélèvement commun au foyer fiscal du couple. Mais ce mode de calcul pénalise l’un des personnages au sein du couple avec un revenu plus bas.

Et bien évidemment, cette pénalité involontaire concerne surtout les femmes. La députée Marie-Pierre Rixain, elle aussi, a évoqué le sujet lors d’une interview accordée à nos confrères Au Féminin. « Les femmes en couple perçoivent un revenu annuel inférieur à 42% à celui de leur conjoint », déclare-t-elle.

Une prise en compte d’un taux individualisé #

Les femmes au pouvoir, notamment l’ancienne Premier ministre, Elisabeth Borne, insiste sur la prise en compte d’un taux individualisé pour l’impôt sur le revenu. Ceci est surtout réclamé dans le but de réduire les disparités au sein des couples.

Pour cette nouvelle année, on attend finalement une requête de ce genre. Les femmes mariées ou pacsées peuvent enfin avoir un prélèvement d’impôt individualisé. En ce qui concerne la réalisation de cette nouvelle décision, le gouvernement doit emprunter de nouvelles mesures via la commission des finances.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Désormais, les autorités vont prélever les femmes mariées ou pacsées en fonction de leurs propres revenus. Elles peuvent dire adieu au prélèvement sur le foyer fiscal. Voilà une décision qui avantagera un bon nombre de femmes.

Il faut noter aussi que si les couples souhaitent rester dans les anciennes règles sur le prélèvement de l’impôt, ils peuvent toujours le conserver. D’ailleurs, selon l’administration fiscale, près de 500 000 foyers optent pour le prélèvement fiscal individualisé pour l’instant.

Le revenu de l’impôt : Les femmes ont désormais le choix #

La prise de conscience de certaines femmes face aux revenus de l’impôt commence à prendre de l’ampleur. Depuis qu’elles peuvent choisir de se séparer des prélèvements fiscaux du couple, elles réduisent une bonne partie de la somme due.

C’est une très belle opportunité. Il faut avouer que les femmes politiques qui ont procédé à la mise en marche de ce combat ont bien fait les choses. Elles permettent désormais aux femmes mariées ou pacsées de choisir la manière de régulariser leur impôt selon leurs propres revenus. Cela ne se fait plus aux dépens des revenus au sein de leur couple.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars