Les 4 huiles d’olive très nocives pour la santé, 60 millions de consommateurs met en garde

L'huile d'olive est bonne pour la santé. Mais encore faut-il choisir des références qui n'ajoutent pas des ingrédients néfastes.

© Africadiligence.com - Les 4 huiles d’olive très nocives pour la santé, 60 millions de consommateurs met en garde

Si les médecins encouragent à la consommation d’huile d’olive, ce n’est pas pour rien. Elle est en effet riche en nombreux atouts pour la santé. Et pour ne rien gâcher, elle est délicieuse, autant dans les plats chauds que dans les plats froids. Ainsi, au supermarché, c’est un achat courant pour les ménages français.

Cependant, toutes les références ne se valent pas. En effet, une étude de 60 millions de consommateurs met en avant la présence de polluants dans la quasi-totalité des huiles d’olive. Vous devez impérativement éviter quatre marques, les quatre mauvais élèves de l’étude.

Les bienfaits de l’huile d’olive pour la santé #

On vous encourage vivement à vous tourner vers l’huile d’olive. En effet, ces bienfaits pour la santé sont si nombreux qu’il est difficile de tous les citer. Mais mettons tout de même en avant quelques-uns d’entre eux.

À lire Elle donne naissance à des jumeaux, 10 mn après c’est le drame, le médecin au plus mal

Grâce à sa forte teneur en acides gras monoinsaturés, comme l’acide oléique, elle favorise la santé cardiaque en réduisant le taux de mauvais cholestérol et en augmentant le taux de bon cholestérol. 

En outre, ses propriétés anti-inflammatoires contribuent à atténuer les inflammations dans le corps. De quoi encourager, ainsi, le bien-être général. Les composants de l’huile d’olive présentent également des effets protecteurs contre certains types de cancer, notamment le cancer du rein, de la peau et colorectal.

La bonne nouvelle, c’est qu’elle peut s’utiliser dans des plats froids comme dans des plats chauds. Optez pour l’huile d’olive plutôt que pour le beurre pour faire cuire de la viande ou du poisson, par exemple.

Des références dangereuses ? #

Dotée d’une saveur unique, l’huile d’olive est un ingrédient incontournable de nombreux plats en France. Sa polyvalence est un atout considérable. Il n’est pas étonnant de constater que les Français sont de grands consommateurs d’huile d’olive.

À lire Les 4 pires marques d’huile d’olive pour la santé selon 60 Millions de consommateurs

Malgré sa popularité, une enquête des experts de 60 millions de consommateurs soulève des préoccupations. Leur analyse de 24 références, présentée dans un dossier spécial intitulé « Huile d’olive : La moitié des références déclassée ! », révèle des conclusions alarmantes. 

Vingt-trois des références testées contiennent entre un et trois plastifiants, dont le di-isononyl phtalate (DINP), le diéthylhexyl phtalate (DEHP) classé comme perturbateur endocrinien avéré, et le dibutyl phtalate (DBP).

Certaines marques,comme Terra Delyssa et La Vie Claire, sont spécifiquement citées en raison de la présence de DEHP et DBP. De même, les huiles Cauvin Bio et Naturalia Vierge Extra contiennent des perturbateurs endocriniens et sont à éviter.

L’huile d’olive qu’il faut acheter #

Nous savons donc qu’il faut absolument éviter ces marques. Mais les experts ne nous laissent pas avec cette simple information. Ils nous indiquent vers quelle référence se tourner.

À lire Cette huile d’olive en supermarché à 6,99€ est la meilleure de toutes pour la santé selon 60 Millions de consommateurs

En effet, face à ces mauvais résultats, une marque se distingue positivement dans cette étude. Il s’agit de Primadonna, disponible chez Lidl, qui obtient une note de 16 sur 20. 

Les experts soulignent que cette huile d’olive est la seule à ne contenir aucun polluant. Elle est donc une option plus sûre pour les consommateurs soucieux de leur santé. En outre, son prix abordable, inférieur à sept euros, constitue un argument supplémentaire en sa faveur, compte tenu du coût parfois élevé des huiles d’olive sur le marché.