Retraite : les options possibles pour doubler vos trimestres facilement

Pour doubler vos trimestres, il existe différentes alternatives. Des options qui pourraient bien vous aider à partir plus tôt à la retraite.

© Africadiligence.com - Retraite : les options possibles pour doubler vos trimestres facilement

La retraite est un sujet qui préoccupe beaucoup de personnes, surtout celles qui n’ont pas assez cotisé pour bénéficier d’une pension complète. Heureusement, il existe des solutions pour doubler son nombre de trimestres validés, et ainsi améliorer son taux de liquidation. Mais attention, ces solutions ne sont pas accessibles à tous, et elles ont un coût.

Racheter des trimestres de retraite #

Vous avez la possibilité de racheter des années d’études supérieures. Pour cela, il faut que vous ayez fait des études longues et que vous ayez décroché un diplôme. Par contre, il est impossible de racheter plus de 12 trimestres.

Vous avez également la possibilité de racheter des trimestres pour partir plus tôt à la retraite. Il existe deux options de rachat.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Le rachat « au titre du taux » vous permet de supprimer ou de diminuer la décote. Le rachat « au titre du taux et de la durée d’assurance » vous aide à la fois de réduire la décote et d’augmenter le ratio entre votre durée d’assurance effective et la durée d’assurance exigée. Vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres de retraite, entre 20 et 66 ans.

Enfin, pour un salarié du secteur privé, l’option consiste à payer volontairement des cotisations. C’est pour compenser des périodes où vous n’avez pas cotisé.

Des trimestres moins chers que d’autres #

Les montants payés pour le rachat des années d’études sont totalement déductibles de vos revenus imposables. Certains trimestres de retraite valent également moins cher.

Parmi les 12 trimestres qui peuvent être rachetés, certaines personnes peuvent racheter 4 trimestres à prix réduit. Il s’agit des étudiants et anciens étudiants âgés d’au moins 20 ans et de moins de 67 ans (moins de 60 ans pour la fonction publique).

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Pour bénéficier de ce prix réduit, la demande de rachat des étudiants et anciens étudiants doit se faire dans les 10 années civiles après la fin de leurs études. Le prix réduit s’applique uniquement aux périodes d’études en formation initiale et non en formation continue.

Le rachat de trimestres n’est pas sans frais. Il faut bien faire vos comptes avant de vous engager.

Obtenir des trimestres gratuits de retraite #

Vous pouvez augmenter votre nombre de trimestres, gratuitement et sans travailler. Pour cela, il faut que vous soyez dans l’une des situations suivantes.

Vous avez des enfants

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Vous bénéficiez de trimestres en plus pour la maternité, l’adoption et l’éducation. Ces trimestres concernent la mère ou les parents selon la date de naissance ou d’adoption de l’enfant.

Vous êtes parent au foyer

Il est possible de valider des trimestres de retraite grâce à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). Cet avantage est notamment lié au versement de certaines prestations familiales sous conditions de ressources.

Vous êtes aidant d’un proche (ou enfant) handicapé

À lire Cette activité peut vous faire perdre une partie de votre retraite sans le savoir, faites attention

Vous gagnez un trimestre par période de 30 mois de versement de l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) ou en tant qu’aidant familial d’un adulte handicapé. Et ce, dans la limite de 8 trimestres.

Vous avez effectué un service militaire

Vous obtenez un trimestre pour 90 jours de service national, sans limitation pour un départ à l’âge légal de la retraite. Mais pour un départ anticipé pour carrière longue, la limite est de 4 trimestres.

Vous avez eu une indemnisation en tant que chômeur

À lire Bonne nouvelle, obtenez une 2ème pension de retraite maintenant : les conditions à respecter

Dans ce cas, vous validez des trimestres à raison d’un trimestre par période de 50 jours de chômage. Comptez 1 trimestre par période de 60 jours d’indemnités journalières pour maladie ou accident du travail. Enfin, 1 trimestre pour chaque trimestre civil de perception d’une pension d’invalidité. Ces trimestres sont assimilés à des périodes de travail, à condition d’avoir été actif auparavant.