Les erreurs à bannir pour toucher une pension de retraite à taux plein

De nombreux facteurs influencent le montant final de votre pension une fois à la retraite. Éviter certaines erreurs vous épargnera du regret.

© Africadiligence.com - Les erreurs à bannir pour toucher une pension de retraite à taux plein

La retraite est un moment important dans la vie d’un travailleur, mais aussi un moment de stress. En effet, vous allez devoir vivre avec une pension, qui sera sans doute inférieure à votre salaire. Pour éviter de subir une baisse de revenus trop importante, vous devez bien préparer votre retraite en évitant certaines erreurs.

Comment faire pour toucher une pension à taux plein ? Comment optimiser votre pension de retraite ? Nous vous répondons.

Ne pas connaître l’âge et les trimestres requis #

Avant 2023, vous pouviez prendre votre retraite dès 62 ans, si vous le souhaitiez. Mais depuis la réforme 2023, il est de 64 ans, en fonction de votre date de naissance.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

De plus, pour avoir un taux plein, vous devez avoir cotisé au moins 172 trimestres, selon votre génération. Si vous ne respectez pas ces conditions, votre pension sera réduite. Il est donc important de bien vous renseigner sur l’âge et la durée de cotisation pour votre retraite.

Ne pas épargner pour la retraite #

De nombreux retraités voient leurs revenus diminuer de 25 à 30 % quand ils cessent de travailler. Pour éviter cette baisse, vous pouvez anticiper votre retraite en épargnant régulièrement. Par exemple, ouvrir une assurance vie, qui vous permet de placer votre argent sans le bloquer pendant longtemps. De plus, ce produit offre des avantages fiscaux et un bon rendement.

Omettre de vérifier votre relevé de carrière #

Contrôler votre relevé de carrière est très important. En effet, il indique tous les droits que vous avez obtenus pendant votre carrière. En examinant votre relevé, vous pouvez déceler des erreurs. Par exemple, des années d’études supérieures ou des périodes de chômage mal comptées.

Pour avoir une retraite à taux plein, contrôlez souvent votre relevé de carrière. Il faut surtout rectifier les anomalies avant qu’il ne soit trop tard. N’oubliez pas de garder vos documents importants, comme vos fiches de paie ou vos attestations de périodes d’activité.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Ne pas connaître les cotisations manquantes #

Pendant votre carrière, gardez une trace de tous les trimestres que vous ne cotisez pas. En fait, chaque trimestre non cotisé affecte le montant de votre pension de retraite.

En planifiant votre retraite, considérez alors les périodes de formation, le congé parental et les périodes de chômage. Ils représentent des facteurs susceptibles de diminuer le nombre de trimestres cotisés.

Ignorer les règles de retraite de votre secteur #

Pour chaque domaine d’activité, il existe des règles spécifiques en ce qui concerne la retraite. Il y a donc de grandes disparités entre les salariés du privé, les indépendants et les fonctionnaires. Par conséquent, tout travailleur doit connaître les règles qui le concernent. Cela vous évitera ainsi d’être déçu au moment de la retraite.

En vous renseignant sur les règles de votre domaine, vous pourrez faire les bons choix pour bénéficier de tous vos droits.

À lire Retraite: la mauvaise nouvelle vient de tomber pour votre pension, les retraités concernés

Ne pas savoir les règles de la dernière année de travail #

Certains salariés pensent qu’en retardant leur départ à la retraite, ils vont valider un trimestre supplémentaire et augmenter leurs revenus pour leur pension. C’est une erreur. Le salaire de votre dernière année de travail n’entre pas dans le calcul de votre pension.